vendredi 31 juillet 2020

4415

Franchement, je préfère un simple tabouret. Je m’y sens mieux. Je trouve ça plus confortable. Vraiment, ce n’est pas de la coquetterie, je prends le tabouret, je vous en prie, je vous en prie, prenez le pal.


Un jour prochain, j’en suis sûr, le monde redeviendra comme avant : je n’y serai pas.


Et pourtant, le bonhomme de neige est le seul à renaître de ses cendres.



jeudi 30 juillet 2020

4414

L’homme en a tellement fait ! Il a défriché les terres hostiles, il a construit des bateaux, il a tiré les pierres des carrières et bâtit de gigantesques monuments, des villes, des usines dans lesquelles il a trimé encore. Maintenant, permettez, je me repose.


Or qu’est-ce qu’un roseau pensant, sinon un cep délirant ?


SUZIE (10 ans aujourd'hui, feuilletant la carte, l’œil rêveur) – C’est tellement bien, les menus…

mercredi 29 juillet 2020

4413

Pourquoi est-ce que je n’aime jamais les musiques qui s’échappent par les vitres baissées des voitures qui passent ? Je comprends juste pourquoi elles s’échappent.


Ce sexagénaire très décati est aussi l’octogénaire le mieux conservé que je connaisse.


Et pourtant vous serez semblable à cette ordure, à cette horrible infection, dis-je au vilain petit canard quand il commença à se hausser du col, en lui montrant une charogne infâme.

mardi 28 juillet 2020

4412

C’est parce que l’automobiliste qui l’avait percuté avait laissé son corps sur la route malgré le risque d’accident que j’ai repoussé du pied, sur le bas-côté, ce blaireau mort. C’était la première fois que je repoussais du pied un blaireau mort et je cherche maintenant d’autres personnes qui auraient vécu ça elles aussi afin de créer un groupe de parole pour partager notre expérience et ce qui en a résulté.


C’était beau, le noir et blanc, le muet, mais tout à changé, maintenant la pie jacasse.


Rien de plus douloureux qu’un coup de genou dans les couilles, raison pour laquelle jamais je ne m’agenouille.

lundi 27 juillet 2020

4411

Le vrai romantique est impuissant. L’autre amoureux est un libidineux abject.


Le goût s’en accommode si la recette est bonne, le toucher aventure un frôlement des lèvres ou de la main, l’ouïe se réjouirait plutôt de ce parfait silence, la vue est de toute façon brouillée par les larmes, non, la mort n’offusque vraiment que l’odorat.


Preuve que ton œuvre est si forte et belle qu’elle est devenue un classique : les éditeurs l’abrègent.

vendredi 24 juillet 2020

4410

Une activité sans contrainte horaire ou hiérarchique, pas de permis de conduire, pas de téléphone portable, et le sentiment ce faisant – c’est-à-dire ce non-faisant – de passer entre les mailles du filet mieux que le plus rusé bandit.


Le miroir de la truite est sans doute un peu moucheté mais elle s’y montre toujours sous son meilleur profil.


Le soleil a compté jusqu’à douze et il m’a trouvé aussitôt dans l’ombre où je m’étais si bien caché. 

jeudi 23 juillet 2020

4409

Combien de temps faudra-t-il pour que le mot brioche, désignant désormais ce qui naguère était appelé galette, nous évoque désormais bel et bien ce gâteau plat et sec ? Et le mot galette simultanément saura-t-il nommer pour notre imagination et nos papilles cette mie généreuse et odorante que nous appelions auparavant brioche ? Il suffirait de tenter l’expérience de cette inversion pour le savoir, mais je pressens une fois de plus que personne ne va vouloir. Ce n’est pourtant pas comme si nous avions mieux à faire de nos vies.


Le bisou transforme le prince charmant en crapaud.


Pierres et poutres apparentes, une peau d’ours devant le feu… n’est-il pas un peu absurde pourtant de se mettre un crédit de vingt ans sur le dos pour vivre dans les bois ?

mercredi 22 juillet 2020

4408

Ce chêne fouille la terre d’une main et le ciel de l’autre depuis cent ans : mais rien, décidément, rien de rien !


Il faut ce qu’il faut. J’attrape la bouteille et verse l’alcool dans la plaie – ma bouche grande ouverte.


Cette vie… ! Car voilà maintenant – ai-je l’habitude de mentir ? – que je me surprends à repousser du pied un blaireau mort. 

mardi 21 juillet 2020

4407

Si ta vie ne te donne pas satisfaction, tu peux toujours espérer que cela s’arrangera avec le temps. Et en effet, la nostalgie finit par te réconcilier avec ces vieilles années perdues.


Les grenouilles ne sont jamais si gracieuses que quand elles nagent le crawl.


Une tranche de pastèque gonflable d’un mètre quatre-vingts de diamètre est entrée hier dans ma vie. On n’imagine pas tout ce qui s’ensuit en matière de soucis, de tracas, de tourments et d’ailleurs Dostoïevski lui-même, je ne sais pas si vous l'avez remarqué, n’a jamais osé véritablement affronter la question dans ses romans. Moi au moins, j'en parle.


lundi 20 juillet 2020

4406

Au moment de régler mes achats dans une boutique ou un supermarché, désormais, le visage à demi dissimulé par mon masque, il m’arrive de ne plus bien savoir si je suis là pour payer ou pour voler la caisse.


nue étoilée
de grains de beauté
Voie lactée


Puis je quitte la banque en courant, mon relevé de compte plié dans ma poche, convaincu d’avoir dû abattre le guichetier pour l’obtenir.


vendredi 17 juillet 2020

4405

La fermeture des librairies et le confinement m’ont fourni d’excellentes excuses pour justifier la mévente de Monotobio. C’est ainsi que l’on peut se trouver favorisé aussi par un sort contraire, même s’il s’agit là d’une rare aubaine dont il n’est pas donné à tout le monde de savoir jouir à fond.


Perdue pour perdue, quand elle me vit courir droit sur elle, armé de mon espadrille, la mouche préféra se jeter par la fenêtre.


J’ai fait de grands progrès au violon, je pisse désormais droit dedans sans perdre une goutte.

jeudi 16 juillet 2020

4404

Et si l’homme avait été créé par Dieu et introduit dans son monde féérique, non pas en qualité de personnage principal et heureux propriétaire, mais bien plutôt comme un parasite, l’agent pathogène ayant pour mission de le détruire, tant il est vrai que toute histoire obéit à un principe de mort ? Ainsi sommes-nous depuis l’origine les instruments de cette obsolescence programmée du monde. Nos vices de forme et de conception doivent fatalement entraîner la faillite du système. Ah, j’y vois clair à présent !


Nous avions quatre verres semblables. J’en ai cassé un, mais je ne sais pas lequel c’est.


c’est un phare
qui sort la phrase
de sa nuit

mercredi 15 juillet 2020

4403

Comme j’arrache le lierre qui l’étouffe, une épine du rosier se plante douloureusement dans mon doigt. Je le juge bien ingrat. Puis il m’apparaît que je le suis moi-même tout autant envers ce lierre qui par anticipation me vengeait.


Si la poêle est la raquette et l’œuf la balle, m’expliquera-t-on pourquoi c’est la crêpe qui vole et non l’omelette ? C’est, je crois, la première énigme que je demanderai à Dieu de résoudre. Puis : Florence Python m’aima-t-elle un peu ? Puis : pourquoi ça, le monde, la vie, la mort ?


Aux visiteurs intrigués par ce grand verre teinté accroché à mon mur, je glisse à l’oreille qu’ils contemplent présentement La Joconde incognito.

mardi 14 juillet 2020

4402

Le temps passe si vite qu’il m’arrive de croire que je suis déjà mort depuis longtemps. Puis je me raisonne.


Qu’est-ce qui finit là où commence la queue du serpent ?


En revanche, une brosse suffit pour panser le dromadaire.

lundi 13 juillet 2020

4401

Cette promesse que nous faisons aux enfants en les mettant au monde, avons-nous jamais eu les moyens de la tenir ?


Les premiers cancers de la peau liés à l’abus de gel hydroalcoolique sont attendus fin 2021, début 2022.


J’apprends beaucoup de mes erreurs. Les suivantes sont de vraies catastrophes.

vendredi 10 juillet 2020

4400

Le livre qui n’est plus réédité, indisponible désormais à la vente, entame une vie clandestine, une existence souterraine. Les exemplaires en circulation sont des rescapés, des résistants, des rebelles. On attend beaucoup d’eux.


Est-il vraiment si malin de s’en extraire à la force du mollet et de mettre dix mètres dans la vue du peloton d’exécution ?


Si rien n’est fait, dans trente ans, le requin-marteau aura disparu, et moi aussi.


jeudi 9 juillet 2020

4399

– En quoi consiste votre métier ?
– À m’élargir et assouplir suffisamment l’anus à l’aide de plugs afin que s’y puisse introduire une queue énorme. Et vous ?
– Bôh, on fait tous à peu près le même boulot.


Il faut absolument que j’installe un logiciel de contrôle parental sur l’ordinateur. Quand je pense que mes filles, en surfant innocemment sur internet, pourraient tomber sur des pages de Christian Bobin… !


Remaniement. Macron n’a-t-il tout de même pas pris quelques libertés avec la Constitution en nommant Sarkozy président de la République ?


mercredi 8 juillet 2020

4398

Pourquoi désigne-t-on le tam-tam seulement par les deux premières syllabes de son nom ?


Une autre solitude serait-elle possible ?


On peut ne répondre qu’à une des deux questions ci-dessus, ce sera déjà bien.


mardi 7 juillet 2020

4397

Mon ami Ernest, 3 ans, apprenant qu’Agathe et Suzie sont de grandes lectrices, affirme aussitôt que lui aussi, il est un grand lectricien. Rusé petit bonhomme qui revient l’air de rien sur la féminisation des noms et reprend habilement la main. Dès à présent, suivant son exemple, je demande à être appelé autricien.


La fesse est un étui pour le colt et la cuisse est un fourreau pour l’épée. Tu peux aussi glisser un couteau dans ta cheville.


Sois belle et tais-toi serait restée une vile injonction misogyne sans réelle portée si certaine firme de cosmétiques dirigée par un comité de phallocrates activistes ne l’avait choisie comme slogan pour son nouveau rouge à lèvres : un bâton de colle teintée à la cochenille. Honte sur eux. Même s’il faut reconnaître qu’ils ne le vendent pas cher.



[Lionel Sabatté expose jusqu’au 30 août à la Maison des arts de Bages ses Chimères de rouille et de poussière, un ensemble prodigieux. Un livre-catalogue paraît à cette occasion aux Editions Bernard Chauveau pour lequel j’ai écrit de non moins chimériques tercets]

lundi 6 juillet 2020

4396

Ce crétin ne sait pas surfer sur internet. Quand il tape alcool ou tabac dans son moteur de recherche, il tombe sur des sites qui lui dépeignent sa mort prochaine, photos épouvantables à l’appui. Alors qu’une recherche mieux conduite l’amènerait sur des sites où les vertus ancestrales de ces doux remèdes, notamment pour le foie et le cerveau, sont très clairement démontrées.


J’écrase en voulant la saisir la fourmi qui me chatouillait en voulant me saisir.


Quand j’eus bien vieilli, mon vin revint me voir. Il me considéra un moment, me fit tourner dans la lumière. Alors il me jugea digne enfin de le boire et se donna à moi.


vendredi 3 juillet 2020

4395

Je le savais, j’en avais depuis des années l’intuition, une intuition claire comme le savoir et la lucidité : j’étais au seuil d’une découverte fabuleuse, d’une réalisation prodigieuse, d’un accomplissement. Puis le temps passa et tomba sur moi comme une cloche de plomb, comme un couvercle, et alors je compris : toute ma vie, en effet, je m’étais trouvé sur ce seuil, tout proche de la révélation, et lui tournant le dos.


Considérer la noirceur comme une couleur franche, fixer une meule à l’angoisse qui tourne, beau programme, grande sagesse… mais un peu théorique malgré tout, non ? Élever avec amour l’enfant du viol…


Assis sur un banc, je me moque des passants, puis je rentre m’asseoir à ma table d’écriture pour me moquer de moi.

jeudi 2 juillet 2020

4394

Nous faisions des boules de neige et des boules de glaise, c’était hésiter déjà à dix ans – affreux dilemme – entre les deux destins qui restent aujourd’hui ouverts pour ce globe.


Chasseur-cueilleur, il n’y a que ça de vrai, me suis-je dit et je me suis enfoncé dans la forêt. Mais j’avais perdu la main, je ne savais plus m’y prendre. Ma sagaie a explosé la mûre ; en voulant saisir le tapir dans son buisson, je me suis salement fait mordre.


SUZIE – Oh non, je vais être en CM2, j’oserai plus jouer à l’élastique !



[Belle initiative du Théâtre 14 que ce ParisOFFestival. On pourra y voir notamment la version de Ronce-Rose de la Compagnie des Indiscrets, les 13, 15 et 17 juillet à 15h30. Avec Jean-Louis Baille, 55 ans, parfait dans le rôle de la fillette. Car nous sommes ainsi, nous autres, sensibles quinquagénaires.]

mercredi 1 juillet 2020

4393

Pénis et vagin forment le gond ou la charnière de ce moule dont on extrait finalement une gaufre qui ressemble à ses deux parents.


Dans notre morosité, dans notre routine, dans notre ennui, il n’y a qu’elle encore qui sait nous arracher tout à coup une exclamation émerveillée : oh ! une coccinelle !


C’était une si jolie petite flamme… Alors le nostalgique craque une autre allumette.