lundi 5 décembre 2016

3142

Mes amis, l’heure est grave. Il est des moments où le sens du devoir exige de nous des sacrifices. J’ai donc pris la décision d’être candidat à l’élection présidentielle. Pas de gaieté de cœur, car j’ai mieux à faire.


Mais je ne peux laisser Alexandre Jardin diriger ce pays.


Je réclame l’organisation d’une primaire pour permettre aux Français de choisir entre lui et moi.


dimanche 4 décembre 2016

3141

Ces paysages en effet n’ont pu être imaginés par un Dieu bon et munificent. Le peintre du dimanche est un athée militant.


la méduse
se regarde
à la loupe


Je garde entre tous le souvenir d’un petit pois particulièrement délicieux.

samedi 3 décembre 2016

3140

Comment plagier un roman de plage ? En traçant sur le sable un cœur avec le pied.


En détournant habilement notre attention, il est parvenu à nous cacher sa calvitie pendant des années.


(Et merde ! j’ai encore oublié d’éteindre sous le volcan.)

vendredi 2 décembre 2016

3139

Ma vanité a le crâne plus blanc et mieux formé que la tienne.


Voici la bouche fendue par le rire qui maintenant tourne et se retourne dans la plaie.


Puni à 15 ans, il mourut à 80, ayant fait ses lignes.

jeudi 1 décembre 2016

3138

– Mais si, docteur, j’ai bien coupé le cordon. Seulement, vous savez ce que c’est, les sensations persistantes des membres fantômes…


Ce point microscopique à l’horizon. Je pourrai dire que j’ai vu une baleine.


Mais l’œuf mollet gravit-il ou dévale-t-il la pente ?

mercredi 30 novembre 2016

3137

Nous la surplombons toujours. Mais la fourmi est évidemment beaucoup plus grosse qu’elle ne le paraît vue d’avion.


Professeur à l’Université de Lincoln et traducteur de nombreux écrivains français, l’excellent Jordan Stump m’écrit, à propos de Trump : Je compte beaucoup sur l’incompétence de ce crétin pour nous protéger des ravages qu’il nous a promis.


Ainsi nommée, la crevette, parce qu’elle voit la mort en rose.

mardi 29 novembre 2016

3136

Adolescente, elle enfile ses collants noirs et, ma foi, en effet, quand elle marche, cela lui fait la jambe fine et bien tournée d’une pimpante jeune dame. Seulement, dès qu’elle s’assoit, allez comprendre pourquoi, revoilà ses deux cuisses un peu nigaudes de brave petite gosse.


MOI – Elle vit seule, tu sais, son mari est mort. Elle est donc… ?
AGATHE – Neuve.


Ce n’est pas Claudine qui se casserait le col du fémur.