lundi 21 août 2017

3385

Le Léman a la forme d’un dauphin sautant hors de l’eau – et qui va donc retomber sèchement sur la terre ferme.


Plutôt le râteau que le fiasco – au moins a-t-il un manche.


Contretemps. C’est en cherchant tes lunettes de soleil égarées que tu retrouves ton parapluie perdu (et inversement).

vendredi 18 août 2017

3384

Il me semble pourtant qu’un élément trouble cette belle harmonie – mais quel ?


Ah oui.


C’est moi.

jeudi 17 août 2017

3383

Quand tu parviens à te procurer un stronz, les cinq premières minutes sont un enchantement. Tu te réjouis de posséder ce stronz, c’est un bonheur profond. À la sixième minute, le stronz commence à te peser. À la septième minute, tu parles volontiers de fardeau en évoquant ton stronz. À la huitième minute, ce stronz est à t’en croire une véritable plaie.


À la neuvième minute, il se met à puer. À la dixième minute, il devient hostile. À la onzième minute, il représente un réel danger.


Mais quand, à la douzième minute, ton stronz subitement disparaît, il te laisse un vif regret au cœur et comme un amer chagrin. Tu n'auras dès lors plus qu'un but dans la vie : te procurer un stronz.

mercredi 16 août 2017

3382

Sa femme a cessé de l’aimer. Et tandis qu’elle lui présente un visage hostile et las, méconnaissable, il regarde de part et d’autre ses épaules rondes et dorées, ses douces épaules de toujours qui, pour ce qui les concerne, ne semblent pas avoir changé de sentiments à son égard.


Si l’homme n’avait pas inventé la roue, il aurait dû trouver autre chose, il aurait pu, il aurait su – mais nous ignorerons toujours quoi, ce qui est bien regrettable.


Et tous nous mourons à la fin faute d’avoir prêté attention aux démonstrations du steward.

mardi 15 août 2017

3381

(Mais je n’ai pas vu Syracuse.)


Auteur d’une vingtaine de romans et de nombreuses pièces de théâtre, peintre, compositeur, photographe, il connut la célébrité en devenant à 114 ans le doyen de l’humanité.


SUZIE – Mais en fait, papa, c’est quoi la différence entre une blague et un mensonge ?
MOI – Eh bien…

lundi 14 août 2017

3380

Les longues feuilles sèches des palmiers en s’entrechoquant sous la brise légère font un petit bruit de pluie : c’est le mauvais temps.


Couvert de poussière ocre de la tête aux pieds, ruisselant de sueur, on ne peut que me croire quand j’affirme que je viens de disputer cinq sets acharnés contre Nadal (et mon petit sourire de satisfaction laisse modestement entendre quelle fut l’issue du match) – car comment soupçonner que je reviens en vérité d’une courte excursion sur les pentes de l’Etna ?


L’île ondule sous les chaumes au soleil couchant. Les collines se resserrent comme se pelotonnent les lionceaux autour de leur mère endormie. En de tels instants, la non-nécessité des livres d’Eric Chevillard apparaît dans une lumière particulièrement douce.

vendredi 11 août 2017

3379

J’aimerais en être sûr : mon réveil entraîne bien de facto l’annulation du récital de chants liturgiques que dans mon rêve je devais donner ce soir à Acapulco ?


L’homme tient à quatre pattes sous la table comme le veau sous la mère nourricière.


L’argent hérité du père sera bientôt dépensé mais nous puiserons jusqu’à la fin de nos jours dans les petites boîtes de clous de sa caisse à outils.