lundi 19 novembre 2018

3821

Ma vie durant, j’aurais douloureusement porté le deuil de l’inexistant que je fus tout au long des millions d’années précédentes.


LUI – I love you so much…
ELLE – Mee too !
LUI – Tu délires ! Je ne t’ai rien fait ! Tu veux pourrir ma réputation ou quoi ?!


Dessinateur lamentable, en copiant un Picasso, j’ai fait un Ingres.


[Amis de Lille, je serai au Théâtre du nord, le samedi 24 à 15h pour une rencontre avec Joël Jouanneau autour de son adaptation de Ronce-Rose

dimanche 18 novembre 2018

3820

J’ai donc pris mon temps, je suis arrivé tranquillement à la gare, en confiance, dix bonnes minutes après l’heure de départ indiquée de mon train… Or, le croirez-vous : il n’était plus là ! Quelle incurie, non mais quelle incurie ! Allons-nous maintenant devoir douter aussi de la ponctualité des retards à la SNCF… ?!


le gros célibataire ne court pas assez vite
mais la joggeuse au petit caleçon court ne sèmera
jamais le saint ermite


Trois entailles profondes, toute déchiquetée… c’est, à ce qu’on raconte, en lui disputant une escalope que le couteau aurait mis la fourchette dans cet état.

samedi 17 novembre 2018

3819

Tel que vous ne me voyez pas, c’est bien normal, je suis à Namur. Je me rends donc tout de suite au numéro 50 de la place de l’Ange afin de caresser de la main les pierres de la maison natale d’Henri Michaux. Et là, mon sang ne fait qu’un tour : elle abrite aujourd’hui un magasin Mango ! Quel scandale ! On aurait tout de même pu protéger l’immeuble et le louer plutôt à l’enseigne H&M !


Tout fout le camp signifie plus exactement qu’un tas de nouveaux trucs déboulent.


De mon temps, mes petits messieurs, on marchait sur la Lune !

vendredi 16 novembre 2018

3818

Il a beau courir pour se maintenir en forme, les feuilles mortes s’accumulent dans les allées du parc.

à chaque coup de reins
l’amant enfonce
son couteau
dans le ventre du jaloux

Heureusement, il a trouvé un second souffle, malheureusement, qui fut aussi son dernier soupir.

jeudi 15 novembre 2018

3817

J’ai eu une idée de roman. En deux mots, c’est un garçon qui vient au monde, il grandit, il a quelques maladies, quelques déboires professionnels et sentimentaux, quelques succès aussi, il devient père, il voyage de temps en temps… j’en suis là, je ne sais pas encore si je vais le faire mourir à la fin.


et cætera
bien long tout ça
etc suffira


Comment la souche peut-elle dormir aussi bien avec un oreiller aussi dur ? Le billot, on comprend mieux, il a la tête tranchée.

mercredi 14 novembre 2018

3816

Sitôt la porte franchie, je restai saisi d’effroi. Le cadavre horriblement mutilé gisait dans son sang, sur le sol de ma cuisine. Comme je m’approchais, un bruit me fit sursauter.


Cela venait du recoin derrière l’armoire. J’attrapai un couteau et m’avançai. Une ombre jaillit, une forme souple qui me fila entre les jambes. Ouf, ce n’était qu’un chat.


J’aurais pu m’en douter, d’ailleurs, le cadavre sur le sol n’était-il pas celui d’une souris ?

mardi 13 novembre 2018

3815

C’était un collectionneur d’un genre très particulier. Il voyageait beaucoup pour trouver les pièces qu’il convoitait. Il y mettait le prix. Mais sitôt en possession de l’objet, il le brisait à coups de marteau, il le réduisait en poudre. Il n’avait pu être le premier, ni le seul ? Il serait le dernier !


La conduite accompagnée permet au mort aussi de faire son apprentissage.


MOI – Alors, Agathe, comment dit-on printemps en anglais ?
AGATHE – String !
MOI – Non, ça c’est l’été.