lundi 13 juillet 2020

4401

Cette promesse que nous faisons aux enfants en les mettant au monde, avons-nous jamais eu les moyens de la tenir ?


Les premiers cancers de la peau liés à l’abus de gel hydroalcoolique sont attendus fin 2021, début 2022.


J’apprends beaucoup de mes erreurs. Les suivantes sont de vraies catastrophes.

vendredi 10 juillet 2020

4400

Le livre qui n’est plus réédité, indisponible désormais à la vente, entame une vie clandestine, une existence souterraine. Les exemplaires en circulation sont des rescapés, des résistants, des rebelles. On attend beaucoup d’eux.


Est-il vraiment si malin de s’en extraire à la force du mollet et de mettre dix mètres dans la vue du peloton d’exécution ?


Si rien n’est fait, dans trente ans, le requin-marteau aura disparu, et moi aussi.


jeudi 9 juillet 2020

4399

– En quoi consiste votre métier ?
– À m’élargir et assouplir suffisamment l’anus à l’aide de plugs afin que s’y puisse introduire une queue énorme. Et vous ?
– Bôh, on fait tous à peu près le même boulot.


Il faut absolument que j’installe un logiciel de contrôle parental sur l’ordinateur. Quand je pense que mes filles, en surfant innocemment sur internet, pourraient tomber sur des pages de Christian Bobin… !


Remaniement. Macron n’a-t-il tout de même pas pris quelques libertés avec la Constitution en nommant Sarkozy président de la République ?


mercredi 8 juillet 2020

4398

Pourquoi désigne-t-on le tam-tam seulement par les deux premières syllabes de son nom ?


Une autre solitude serait-elle possible ?


On peut ne répondre qu’à une des deux questions ci-dessus, ce sera déjà bien.


mardi 7 juillet 2020

4397

Mon ami Ernest, 3 ans, apprenant qu’Agathe et Suzie sont de grandes lectrices, affirme aussitôt que lui aussi, il est un grand lectricien. Rusé petit bonhomme qui revient l’air de rien sur la féminisation des noms et reprend habilement la main. Dès à présent, suivant son exemple, je demande à être appelé autricien.


La fesse est un étui pour le colt et la cuisse est un fourreau pour l’épée. Tu peux aussi glisser un couteau dans ta cheville.


Sois belle et tais-toi serait restée une vile injonction misogyne sans réelle portée si certaine firme de cosmétiques dirigée par un comité de phallocrates activistes ne l’avait choisie comme slogan pour son nouveau rouge à lèvres : un bâton de colle teintée à la cochenille. Honte sur eux. Même s’il faut reconnaître qu’ils ne le vendent pas cher.



[Lionel Sabatté expose jusqu’au 30 août à la Maison des arts de Bages ses Chimères de rouille et de poussière, un ensemble prodigieux. Un livre-catalogue paraît à cette occasion aux Editions Bernard Chauveau pour lequel j’ai écrit de non moins chimériques tercets]

lundi 6 juillet 2020

4396

Ce crétin ne sait pas surfer sur internet. Quand il tape alcool ou tabac dans son moteur de recherche, il tombe sur des sites qui lui dépeignent sa mort prochaine, photos épouvantables à l’appui. Alors qu’une recherche mieux conduite l’amènerait sur des sites où les vertus ancestrales de ces doux remèdes, notamment pour le foie et le cerveau, sont très clairement démontrées.


J’écrase en voulant la saisir la fourmi qui me chatouillait en voulant me saisir.


Quand j’eus bien vieilli, mon vin revint me voir. Il me considéra un moment, me fit tourner dans la lumière. Alors il me jugea digne enfin de le boire et se donna à moi.


vendredi 3 juillet 2020

4395

Je le savais, j’en avais depuis des années l’intuition, une intuition claire comme le savoir et la lucidité : j’étais au seuil d’une découverte fabuleuse, d’une réalisation prodigieuse, d’un accomplissement. Puis le temps passa et tomba sur moi comme une cloche de plomb, comme un couvercle, et alors je compris : toute ma vie, en effet, je m’étais trouvé sur ce seuil, tout proche de la révélation, et lui tournant le dos.


Considérer la noirceur comme une couleur franche, fixer une meule à l’angoisse qui tourne, beau programme, grande sagesse… mais un peu théorique malgré tout, non ? Élever avec amour l’enfant du viol…


Assis sur un banc, je me moque des passants, puis je rentre m’asseoir à ma table d’écriture pour me moquer de moi.

jeudi 2 juillet 2020

4394

Nous faisions des boules de neige et des boules de glaise, c’était hésiter déjà à dix ans – affreux dilemme – entre les deux destins qui restent aujourd’hui ouverts pour ce globe.


Chasseur-cueilleur, il n’y a que ça de vrai, me suis-je dit et je me suis enfoncé dans la forêt. Mais j’avais perdu la main, je ne savais plus m’y prendre. Ma sagaie a explosé la mûre ; en voulant saisir le tapir dans son buisson, je me suis salement fait mordre.


SUZIE – Oh non, je vais être en CM2, j’oserai plus jouer à l’élastique !



[Belle initiative du Théâtre 14 que ce ParisOFFestival. On pourra y voir notamment la version de Ronce-Rose de la Compagnie des Indiscrets, les 13, 15 et 17 juillet à 15h30. Avec Jean-Louis Baille, 55 ans, parfait dans le rôle de la fillette. Car nous sommes ainsi, nous autres, sensibles quinquagénaires.]

mercredi 1 juillet 2020

4393

Pénis et vagin forment le gond ou la charnière de ce moule dont on extrait finalement une gaufre qui ressemble à ses deux parents.


Dans notre morosité, dans notre routine, dans notre ennui, il n’y a qu’elle encore qui sait nous arracher tout à coup une exclamation émerveillée : oh ! une coccinelle !


C’était une si jolie petite flamme… Alors le nostalgique craque une autre allumette.



mardi 30 juin 2020

4392

Ces deux rouges-queues voltigent dans le même mouvement, ronde de plumes grises et rousses, gracieux loopings et virevoltes dans l’air bleu, beauté du monde : l’un voudrait bien piquer le ver de l’autre.


Au moins pendant qu’il couve ses crottes, il ne pond pas un autre livre.


Je le choisirai avec des tubulures orange, comme mon premier vélo de course, ainsi rééprouverai-je peut-être un peu de cette excitation et de cette joie puérile en agrippant mon déambulateur.

lundi 29 juin 2020

4391

Les larmes sont nécessaires pour éviter la sécheresse oculaire. C’est pourquoi, dans sa grande miséricorde, le Créateur veille à ce que nous ne soyons jamais privés d’afflictions et de chagrins non plus que du spectacle quotidien de la laideur en ce bas monde.


Comme je contemplais un coquelicot, tout à coup, il m’a tiré la langue.


Le spectre de l’autisme est un grand fantôme blanc un peu craintif. Comme je ne lui fais pas peur, il a choisi de hanter ma maison.

dimanche 28 juin 2020

4390

Vieux couple cheminant toujours de conserve, mais le corps du mari penche de plus en plus à droite et, celui de la femme, de plus en plus à gauche. On dirait qu’ils ne sont plus attachés l’un à l’autre que par l’os du bassin, comme certains siamois qu’une simple opération devrait séparer facilement.


Que croit donc pouvoir découvrir le détective, si mal équipé ? Sa loupe ne lui dira rien de l’entourloupe.


– Je suis incandescente avec cette robe ! s’exclame Suzie et, comme elle montre les petits jours dans le tissu, je comprends qu’elle a voulu dire indécente.
– Mais tout à fait, ma chérie.


samedi 27 juin 2020

4389

Il passait ses journées devant sa fromagerie, proposant aux passants des petits cubes de chèvre ou de comté sur un plateau, tandis que sa femme à l’intérieur débitait meules, bûches et banalités. L’heure de la retraite a sonné. Le fonds est vendu. À quoi va donc bien pouvoir employer son temps ce jovial fromager ?


J’ai laissé la vie sauve à la voyante qui m’avait annoncé que, par dépit de n’avoir vu se réaliser aucune de ses prédictions, je la tuerais.


(Il est vrai que le fromage constitue aussi un bon appât pour les poissons, la carpe aime le gruyère, le chevesne, le camembert et la truite, le roquefort. Somme toute, ce brave retraité ne va rien changer à ses habitudes et continuer à aller tous les jours à la pêche.)

vendredi 26 juin 2020

4388

Tu racontes que la porte de l’armoire en kit que tu as commandée est arrivée fendue et tu te rends vite compte que la compassion que ton récit éveille est feinte et que ton interlocuteur s’en fout.


Alors tu ajoutes que tu t’es profondément entaillé la cuisse avec le tranchant de cette planche cassée. Ton interlocuteur hoche la tête avec le même ennui poli. Tu précises donc que l’infection s’est mise dans la plaie – la même moue vague accueille cette révélation –, et la septicémie dans ton sang, mais son air faussement contrit ne te trompe pas.


– Mes jours sont désormais comptés, lances-tu en désespoir de cause. Alors enfin, ton interlocuteur s’émeut et, à son tour, il te raconte qu’une fois, il a reçu un canapé à monter soi-même pour lequel manquait la moitié des vis !


jeudi 25 juin 2020

4387

Je m’exerce avec ma pipette à enfermer l’horripilant moustique dans une bulle de savon qui s’irise à la lumière. C’est pour m’entraîner. Puis je mettrai l’obsédante angoisse dans un léger ballon bleu et, quand enfin je maîtriserai parfaitement ce geste, les douleurs que tu m’infliges, vilaine, deviendront mes joies.


L’outarde ne se demande pas longtemps à quelle sauce elle va être mangée.


Ces quatre planches, il a cru que c’était pour refaire sa vie…

mercredi 24 juin 2020

4386

Avant que la raideur cadavérique ne les fige, l’ingénieuse gamine a collé une planche dans les mains de ses parents pendus côte à côte à la branche.
– C’est gai d’être orpheline, ça fait une balançoire !


Je n’ai aucun sens de l’orientation. D’ailleurs, on ne me reconnaît jamais dans la rue.


– Oh ! Raconte ce que tu fais ! Dis au moins ce que tu vois !
Mais la main sous la jupe garde tout pour elle.

mardi 23 juin 2020

4385

J’avais disposé mes canards sur le plan d’eau, des leurres en plastique destinés à attirer les oiseaux sauvages et je guettais avec mon fusil, derrière un buisson, quand je vis arriver une nuée de jeunes femmes coquines qui les prenaient pour des sextoys. Bon.


l’averse crépite
vite vite
y a le feu


Or le cristal trouble tout de même un peu le cristal.



[Ronce-Rose, mis en scène par le grand et scandaleusement modeste Joël Jouanneau et interprété par la modeste et scandaleusement géniale Anne Caillère est programmé la saison prochaine au Rond-Point, du 2 au 14 février. L’histoire d’une fillette qui se déconfine…]

lundi 22 juin 2020

4384

Le prince charmant a réussi à faire croire à la Belle au bois dormant que son baiser l’avait réveillée, alors que pas du tout, nulle magie, nulle puissance impérieuse de l’amour : en se penchant pour l’embrasser, le malin a simplement glissé sous sa couche un petit pois.


Pourquoi sombrer dans le désespoir quand on peut sombrer dans l’alcoolisme ?


L’empereur complaisant revint donc à la nuit et Diogène dut alors lui faire remarquer qu’il lui cachait la lune.

dimanche 21 juin 2020

4383

Les hommes sont des peintres paysagistes qui déboisent et polluent, des peintres animaliers qui chassent et exterminent les bêtes, des portraitistes qui s’entretuent. Ce comportement paradoxal rend leur espèce unique et c’est heureux, car si tout le monde faisait comme eux…


Le miroir de Marilyn Monroe a été vendu aux enchères 80 000 dollars. Grosse déception pour l’acquéreur, cependant, un nabot ventru, une fois qu’il l’eût fixé au mur de sa salle de bains. Il affirme aujourd’hui que l’objet est un faux et qu’il n’a qu’à se déshabiller devant pour le prouver.


PERDU Oscar, chat tigré, pelé, galeux, sournois, agressif. RÉCOMPENSE : il est à vous.

samedi 20 juin 2020

4382

Ses pieds courent sur le clavier en colimaçon et c’est tantôt Schumann, tantôt Liszt, tantôt Chopin qui monte retrouver dans leur chambre la femme du pianiste.


L’échelle à pieds joints saute à la perche.


SUZIE (émue par le destin d’Anne Frank) – C’est dans les camps qu’on aurait dû faire la Révolution française, pas contre Louis XVI !

vendredi 19 juin 2020

4381

Jaune et ronde, dans le ciel au-dessus de ma tête, la lune, inratable : j’ai toute la nuit pour ajuster mon smash !


Le saute-mouton est le plus court chemin du coq à l’âne.


Je me pince pour m’assurer que je ne rêve pas. Eh bien, si, je rêvais. En réalité, je ne suis pas mort.

jeudi 18 juin 2020

4380

Depuis quelques années, les traductions de mes livres sont plus nombreuses et c’est évidemment une satisfaction pour moi, même si la mévente que l’on observe ici se vérifie avec constance dans tous les pays où ils sont publiés. Le sage doit savoir se réjouir de toute chose : mon insuccès s’exporte bien.


Vus de mes yeux vus, de mes yeux vivants vus, Léo Ferré, Barbara, Serge Reggiani, Georges Moustaki, Gilbert Bécaud, Charles Aznavour, Lhasa de Sela, Michel Rocard, Raymond Barre, Philippe Noiret, Annie Girardot, Jean-Pierre Marielle, Emmanuel Levinas, Michel Tournier, Cavanna, Monique Wittig, Clément Rosset.


C’est mon anniversaire, chaque lecteur doit me donner 1000 francs.

mercredi 17 juin 2020

4379

Je me suis observé par le trou de la serrure et je me suis trouvé ridicule : j’étais à genoux, la figure collée contre ma porte !


Nous y croyons, aux personnages de roman, à ce qui leur arrive, à ce que nous apprend d’eux le narrateur, c’est dire aussi quelle foi hasardeuse nous accordons aux récits de nos amis quand nous leur jurons la main sur le cœur que nous ne doutons pas de leur véracité.


Ce qui me fait penser que l’on ne sait pas non plus très bien ce qui se passe sur la face cachée de la crêpe.

mardi 16 juin 2020

4378

Il est connu que le véritable ami est celui qui vous aide à enterrer un cadavre sans poser de questions. Mais lui, il ne bougea pas le petit doigt ! Vous vous rendez compte ! J’avais eu bien raison de l’abattre.


Le meuglement demeure un mystère. Comment le bœuf s’y prend-il pour souffler dans sa corne ?


Le collectif… Même dans les plus beaux mouvements solidaires, chacun travaille son dribble en douce.

lundi 15 juin 2020

4377

Je suis bien forcé de constater que les études écrites sur mes livres par les critiques universitaires surpassent toutes les autres formes d’analyse et de commentaire, tant pour leur finesse que pour leur sagacité et même, ajouterai-je, pour ce qui touche la connivence sensible. C’est pourquoi mes livres ne seront désormais accessibles à la vente que sur présentation d’un diplôme de troisième cycle et d’une attestation de thèse de doctorat menée à son terme et récompensée par la mention très honorable, avec félicitations du jury.


Une seule anguille suffisamment longue grouillerait comme toutes. C’est évidemment un peu tard pour y penser.


Le hérisson ne fait pourtant que froncer le sourcil.


dimanche 14 juin 2020

4376

Exposition des croûtes de nos peintres du dimanche. Chacun se tient en faction devant ses œuvres et je hoche à chaque fois la tête avec une expression admirative en passant devant celles-ci, ayant le sentiment que mieux vaut, tout compte fait, endurer la fâcheuse lubie de ces individus capables peut-être d’envahir l’Europe et de provoquer un génocide si des humiliations répétées les éloignaient de leurs pinceaux.


Agathe me joue au piano la Valse en la mineur puis me récite L’Albatros. Je la félicite.
MOI – À ton âge, moi, je n’aurais pas pu jouer du Chopin ni réciter du Baudelaire.
AGATHE – Normal, ils n’étaient pas nés.


Et donc, c’est bien ce que je pensais, tout le monde se force toujours un peu à manger des haricots.


samedi 13 juin 2020

4375

Est-elle brune, blonde ou rousse ? se demandait Verlaine. Je vais tenter d’apporter quelques éléments de réponses à cette question légitime. Les cheveux de l’enfant blonde vont foncer avec l’âge jusqu’à devenir bruns. La petite brune, en revanche, voudra expérimenter au moins une fois la blondeur et fera teindre sa chevelure. Et toutes seront finalement rousses en automne, à l’exception peut-être des vraies rousses, soulagées de n’être plus aussi visibles, qui accueillent le gris comme l’occasion enfin de refaire leur vie incognito, j’espère à présent que notre poète y voit plus clair.


Ne sachant sur quel pied danser, je fis tapisserie, le cul entre deux chaises.


Ses livres ne s’ouvrent pas, ils bâillent.


vendredi 12 juin 2020

4374

Imaginez que vous êtes une Française fauchée et furieusement libre, imaginez que la culpabilité ne vous retient plus, imaginez que vous n’avez plus aucun surmoi pour vous limiter, imaginez que vous êtes capable de gifler les hommes lorsqu’ils le méritent, imaginez que vous êtes prête à rompre avec tous les rôles qui vous limitent, imaginez que vous n’avez aucune crainte d’être jugée, imaginez que vous êtes l’héroïne de mon prochain roman !, scande Alexandre Jardin dans la bande-annonce de son nouveau livre… Et, une fois encore, l’animal parvient à nous surprendre… Ça alors !


… La nouvelle héroïne d’Alexandre Jardin est donc Virginie Despentes !


Comme à chacune de ses parutions, l’auteur balaye ses livres anciens d’un geste magistral et annonce, dans l’Avertissement de ce ‘’roman à vif (…) qui se veut une gifle aux émissaires de l’imposture, un uppercut décoché aux fabricants d’aveuglement’’, qu’il est aujourd’hui un homme neuf et, surtout, un écrivain différent. ‘’J’apprivoiserai autrement ma page’’, promet-il d’ailleurs. Saine résolution, mais ça commence quand ?


jeudi 11 juin 2020

4373

Un tact qui s’est formé et affiné au fil de nos rencontres avec les infortunés affligés de lourds handicaps ou de difformités effroyables, ce regard exercé à n’être ni trop appuyé – ce serait blessant – ni trop furtif – ce le serait non moins –, à dissimuler le trouble, la curiosité, la sidération, la fascination, à feindre le tout-est-normal, le non-non-je-n’ai-rien-remarqué-d’incongru, un art consommé du comme-si-de-rien-n’était, dis-je, qui nous est bien utile aujourd’hui pour adopter la juste attitude quand nous croisons une jolie femme.


SUZIE – Ah, mais en fait je confondais Jeanne d’Arc et Anne Frank !


C’est une chose qui ne me semble pourtant pas aller de soi. Quand j’étais enfant, alors que l’époque était en toute chose si différente, Madame Bovary était déjà mot pour mot le même livre !

mercredi 10 juin 2020

4372

À la hache, j’abats le cerisier, le pommier, le mirabellier, le tilleul, le cèdre, le prunus et le lilas du jardin : je vais planter du palmier à huile, c’est d’un meilleur rapport.


Le putois est fameux pour ses cris et pour son odeur. On doit exagérer pourtant, car ni les cris ne couvrent l’odeur, ni l’odeur ne couvre les cris.


Le visage des célébrités m’accable comme une information ressassée. C’est bon, c’est bon, on a compris. Ta gueule !

mardi 9 juin 2020

4371

Quand nous comparons une locomotive à vapeur, ses bielles, ses pistons, ses coulisses, au fuselage lisse d’un TGV, force est d’admettre que beaucoup de choses se sont perdues. De toute évidence, ce train sans mécanique n’avance encore que grâce à la vitesse acquise par la première, sur sa lancée. Ça ne saurait durer bien longtemps.


Maintenant que l’orange sanguine existe, faudra-t-il donc – tout énoncé poétique étant bientôt ramené au sol par son contrepoids de plomb – que le citron soit l’orange urine ?


On me dit que certains useraient de métaphores ferroviaires fumeuses pour donner leur avis sur l’évolution de notre littérature ! Les lâches !

lundi 8 juin 2020

4370

La jolie petite Emma, 10 ans, est très admirée de ses copines. Toutes subissent son influence, réclament le même blouson, les mêmes chaussures. Emma sait ce qui est tendance. On parle comme elle. On imite aussi les gestes de ses mains, sa manière d’entortiller ses mèches autour de son doigt. Elle est trop stylée. Et si toutes les filles de la classe encore marchent maintenant en canard comme elle, c’est que la dernière mode certainement l’exige.


Il peut m’arriver d’être assez amusant quand j’écris, sans doute, mais quand je fais des mathématiques, c’est, paraît-il,  à se rouler par terre.


(Renseignements pris, Emma est affligée de pieds supinateurs à forte divergence talocalcanéenne associés à une ostéomalacie sévère.)

dimanche 7 juin 2020

4369

Si l’oisillon naissait directement du marron, seraient court-circuitées avec profit les fastidieuses étapes de la croissance de l’arbre et de la fabrication du nid, non ? Tout serait beaucoup plus rapide. Je crois vraiment que c’est une idée à creuser.


Enfant très chrétien, à la confession, je m’inventais de terribles péchés par bonté d’âme, afin de ne pas ennuyer le prêtre avec mes peccadilles. Quel brave petit cœur !


Le lion passe l’essentiel de son temps couché, à bâiller, somnoler et dormir. Mais nous savons bien comme il est usant et épuisant simplement d’être soi – alors un lion !


[Comme c’est joliment lu !]

samedi 6 juin 2020

4368

C’est là un grand mystère. Jamais nous n’achetons d’élastiques et cependant jamais nous n’en manquons. Ils grouillent même de plus en plus. De deux choses l’une : ou ils arrivent de loin – mais d’où ? – voyageant par les airs. Ou bien, et c’est tout de même plus vraisemblable, ils se reproduisent dans la pénombre propice des tiroirs.


SUZIE – J’avais une dent qui tremblait hyper avant le confinement. Maintenant elle ne bouge plus… ?


Cinéma, jazz, littérature, souvent, la presse nous annonce la disparition du dernier géant. Le dernier nain, non jamais. Le dernier nain est toujours là, le dernier nain est increvable. Ou bien est-il aussitôt remplacé quand il meurt ?

vendredi 5 juin 2020

4367

Mes filles, mes filles, depuis toujours, je prétends que rien ne peut me faire plus plaisir comme cadeaux, pour Noël ou mon anniversaire, que des dessins ou des objets confectionnés de votre main avec amour, avec application, avec enthousiasme, avec maladresse, avec beaucoup d’approximation et une totale impéritie.


Mais je me dis aujourd’hui, comme vous grandissez, que cette complaisance ne vous rend pas service, que je dois maintenant vous parler avec franchise, sans ce paternalisme indulgent plus humiliant qu’autre chose, comme à de grandes personnes capables de me comprendre.


En fait, je préférerais tout comme vous des trucs magnifiques et coûteux achetés dans les magasins avec votre argent.


jeudi 4 juin 2020

4366

J’ai réussi à faire passer les productions de mon esprit pour des textes de littérature alors qu’aux yeux de n’importe quel expert psychiatre qui les recevrait sur papier libre, elles révéleraient une lourde et incurable pathologie mentale, un état délirant, une dangerosité extrême pouvant à tout moment faire craindre un passage à l’acte.


Quel étrange papillon tout de même que le coquelicot. Franchement, on dirait une fleur !


Le personnage d’une série policière soudainement promu, appelé ailleurs à de plus hautes fonctions en récompense de son mérite et de ses qualités, est curieusement interprété par un comédien viré sans ménagements du feuilleton parce qu’il ne donne plus satisfaction.


[On appelle cela un instant book… Prehistorica Editore publie aujourd’hui Sine Die, le recueil de mes chroniques du confinement, traduites en italien par Gianmaria Finardi]

mercredi 3 juin 2020

4365

La cigarette, la cheminée d’usine, le pot d’échappement, le réacteur, maintenant, nous le savons : fumer tue. Si au moins la perte de l’insouciance s’accompagnait d’un sursaut de vitalité qui ordonnerait joyeusement un monde plus harmonieux et plus sain (‘’la santé qui jaillit comme une clarté’’)… Mais c’est la conscience douloureuse de notre impuissance, la nostalgie, le regret et le manque que nous opposons à la montée des périls, et les seules solutions concrètes envisagées, contrôle numérique, surveillance technologique, servilité érigée en civilité, hygiénisme moral, font froid dans les moelles.


Neurasthénie, spleen, tædium vitae, mélancolie… le mot qui nomme le mal sera-t-il assez beau pour nous sauver ?


Puis tu découvres que Valérie Mairesse a tourné dans un film d’Andreï Tarkovski. Et comme personne ne te croit, tu empoches une fortune, tout l’enjeu du pari, tu vis désormais à Honolulu.

mardi 2 juin 2020

4364

Ce monde tourne à contresens, car tandis que l’homme, nomade et voyageur par nature, se voit assigné à résidence entre ses frontières natales et puni quand il les franchit sans laissez-passer, l’animal si territorial (le migrateur même ne dévie pas de son parcours balisé) se trouve chassé de son habitat, obligé de fuir ses forêts comme la chauve-souris, de chercher sa pitance dans les villes comme le renard, quand il n'est pas exporté et répandu sur des terres lointaines comme le moustique… Le nationalisme serait un principe politique valable pour l’animal, et même le repli identitaire ! Le cosmopolitisme ne lui sied pas (il suffit de voir un kangourou croiser un pingouin sur la Cinquième avenue pour s’en convaincre). 


Qui me dira comment font les Coréens pour manger du chien sachant que celui-ci est sous la table… ?


Ce corbeau dans le chêne te laisse faire le docte et débiter ta leçon de chose à tes enfants – c’est pourtant un freux dans l’yeuse.

lundi 1 juin 2020

4363

Mais le souverain détachement des choses de ce monde auquel je m’efforçai de parvenir par la méditation, l’ascèse, le yoga, le jeûne, l’abstinence, la lecture des stoïciens et l’étude des grands sages de l’Orient me vint finalement comme une grâce avec la dépression consécutive à ces macérations.


Horizon bouché, perspectives nulles, avenir bouché, nous ne pouvons que tourner en rond : le cercle passe une seconde par le présent puis nous pirouettons tout le long du jour dans le passé.


Et d’ailleurs, si ta calvitie s’aggrave de presbytie, comment peux-tu être sûr que tu n’as pas les yeux derrière la tête, pauvre vieux quinquagénaire, mon ami ?


dimanche 31 mai 2020

4362

Eurêka ! Eurêka, vous dis-je ! fulmine le Penseur de Rodin. Mais le poids de ses membres de bronze l’empêche de lever victorieusement les bras au ciel et celui de sa langue de formuler clairement les vérités auxquelles il est parvenu. Maintenant, il ne pense plus à rien. Il s’ennuie. Il est en train de devenir fou. Si toutefois il bout intérieurement, alors peut-être retrouvera-t-il un peu de souplesse. Mais ne perdra-t-il pas en même temps que sa forme tous les fruits de sa réflexion ?


(Peut-être pourtant a-t-il trouvé comment doter la carotte du filet hélicoïdal de la vis afin que sa cueillette ne soit plus une telle corvée pour le cultivateur. C'est d'autant plus rageant.)


SUZIE – Ce que j’aime bien dans la pastèque, c’est que c’est du sorbet à la fraise.

samedi 30 mai 2020

4361

Leurs jolies corolles noires ou colorées se déploient au-dessus de nos têtes. Ah, mais il est cependant impossible de se rincer l’œil sous les jupes de la pluie.


ça mord au bout
de mon bambou
frétille un panda


Là où l’homme n’a jamais posé le pied, s’aventure le hardi palmipède.

vendredi 29 mai 2020

4360

Notons que si nous n’avions pas attribué un nom aux êtres et aux choses de ce monde, notre langage serait resté une profération de sons absurdes et insensés bien difficile à assumer dans l’espace public et même en petit comité. Telle fut la ruse des hommes : affecter aux dénominations ces phonèmes qui sortaient de leurs bouches en si grand désordre qu’il n’est plus rien sur cette Terre qui ne soit nommé de plusieurs milliers de façons différentes, selon que l’on se trouve ici ou ailleurs.


Pour réussir sa vie, il faut avoir un enfant, écrire un livre et planter un arbre, dit le proverbe. Ainsi fils-je. Puis mon fils, criminel abject, fut hissé sur la pile vacillante de mes invendus et pendu à la branche de mon marronnier.


Tousser dans son coude, garder ses distances, avancer masqué… le geste barrière du corail, c’est tout de même autre chose !

jeudi 28 mai 2020

4359

Ah, ce cher vieux camarade ! Âgés de 12 ans, avec l'Opinel rouillé de son père, nous nous étions entaillés la paume pour mélanger nos sangs. Aujourd’hui, nous rencontrant dans la rue, toujours aussi braves : nous nous sommes serrés la main.


Seul effet secondaire indésirable des gélules de carbolevure, ‘’une coloration foncée des selles peut apparaître’’. C’est tout de même bien handicapant.


– Que fais-tu caché derrière cet arbre ?
– Chut… je le suis.

mercredi 27 mai 2020

4358

Tu es ton pire ennemi, me fit-elle remarquer, et ce fut une révélation. D’un coup, je compris l’origine de ces coups fourrés et sabotages qui entravaient toutes mes entreprises depuis l’enfance.


Tant d’acharnement à me nuire ! Et dire qu’il m’était arrivé de soupçonner mes proches… J’oubliai le plus intime ! Tout s’expliquait à présent. Cette parfaite connaissance de mes désirs, de mes ambitions, de mes projets et comme systématiquement ils furent déjoués et déçus.


Mais aujourd’hui, je sais à qui demander des comptes, je sais aussi comment me venger : je vais attirer mon pire ennemi dans un piège et le torturer à mort. C’est bien son tour.


mardi 26 mai 2020

4357

Je reçois ce matin le nouveau roman de Laurent Mauvignier, Histoires de la nuit, qui, entre mille autres, j’en suis certain, possède déjà pour première qualité tout à fait admirable qu’Eric-Emmanuel Schmitt va devoir s’enfiler ses 635 pages serrées en vue de la sélection du Goncourt.


quelle est cette toupie
qui tourne d’ouest en est
sur la pointe de l’Everest ?


Je comprends que les Anglais appellent skaï cette terne imitation du ciel au-dessus de leurs têtes.



[Tandis que La Nebulosa del cranc est désormais visible dans le ciel de Barcelone, accueilli par Extinció Edicions et traduit en catalan par Ferran Ràfols Gesa]

lundi 25 mai 2020

4356


Le principe de distanciation doit s’étendre par précaution à toute chose, c’est la sagesse même. Non seulement tu n’embrasseras plus jamais ta vieille maman, mais la baguette de pain sera vendue désormais en tranches séparées les unes des autres de 5 cm. Moins facile à rapporter sous son bras, sans doute, cependant nous ne vaincrons pas le virus sans quelques sacrifices.


Je m’en réjouis pour toi est une formule quelque peu hypocrite, notre sollicitude n’étant jamais vraiment émue, pour ne pas dire excitée, qu’au chevet du malheur.


Ayant cueilli tous ses fruits, l’homme abattit l’arbre et le débita en planches : il lui fallait une armoire où ranger ses confitures.


dimanche 24 mai 2020

4355

Ce peintre du dimanche s’arrache une heure à sa passion, en fin d’après-midi, pour écrire.


SUZIE – La dame de cœur, on dirait qu’elle s’appelle Fabienne.


Mes paupières se seront fermées en glissant latéralement sur la tringle puisqu’il fait maintenant nuit dans ma chambre.

samedi 23 mai 2020

4354

Un ouragan si dévastateur que toutes les cabines téléphoniques ont sombré. Depuis, les naufragés dérivent, emportés par les courants, accrochés à leur combiné arraché comme à un bodyboard.


Rameur ou ramier, sa roue coule.


le haïkiste
tire à la ligne
trois fois

vendredi 22 mai 2020

4353

Auteurs publiés en mars, la saison de nos livres a fleuri dans la cave… Il nous faudra passer à la postérité si nous voulons qu’ils soient lus. Moi qui hésitais, je n’ai plus le choix.


Monet leur aura fait peur avec ses petites touches d’épéiste : pas une grenouille sur ses nymphéas !
(...ou aurait-il involontairement crevé à coups de pinceau ces chétives pécores ?)


Alphonse Allais ne pouvait naître qu’à Honfleur. On dirait plutôt le nom de sa langue natale – ce style humoristiquement gonflé, ronflant, et si délicatement fleuri à la fois.

jeudi 21 mai 2020

4352

Tu ouvres la fenêtre à la mouche. Dès lors, elle refuse de sortir. C’est traverser la vitre qu’elle voulait, et elle était sur le point d’y parvenir lorsque tu as si brutalement brisé son rêve.


Soudain, le malheur s’abattit. Miracle… il n’y avait cette fois personne dessous.


MOI – Vous en êtes où en histoire ?
AGATHE – Je ne sais plus.
MOI – À vrai dire, moi non plus…

mercredi 20 mai 2020

4351

Double ascendance familiale, bien sûr, comme tout un chacun. Mais, d’un côté, une lignée où triomphent les vertus de tempérance et de frugalité et la rigueur de l’exercice sportif quotidien et où l’existence dure soixante-dix ans ; tandis que, de l’autre, on aura grillé des cigarettes en pêchant à la ligne, on aura volontiers levé le coude au crépuscule, on se sera nourri de carpes farcies et de pâtés de pommes de terre à la viande et il n’aura pourtant jamais été question de mourir avant d’être nonagénaire. Comment dois-je me conduire ?




– Mange ta soupe ! Mange ta soupe !!
Mais s’il devint obèse, il resta nain.