lundi 17 juin 2019

4031

Rien ne sonne plus joyeusement dans l’aube naissante que le clair galop des galoches des petits crieurs de journaux qui s’égaillent à travers la ville pour vendre le Bulletin de l’Association des Amis d’Eric Chevillard.


J’espère que les demoiselles savent désormais qu’il y a une bite dans le bouquet.


Passée la surprise d’avoir pondu un œuf, la question s’est posée de savoir si j’allais le couver ou le manger. Bref, je suis vite retombé – et c’était rassurant, d’une certaine façon – dans des problématiques triviales et quotidiennes.



[Samedi prochain, à 20h, à la Maison de la poésie, troisième étape du ‘’Marathon autofictif’’ de Christophe Brault. Réservation recommandée]

dimanche 16 juin 2019

4030

Hier, pour la première fois depuis l’incendie, une messe a été célébrée à Notre-Dame par l’archevêque de Paris. Une trentaine de prêtres seulement ont été autorisés à y assister. Ces téméraires ecclésiastiques ont toutefois pris la précaution de coiffer un casque de chantier, ce qui me paraît dénoncer chez eux une foi vacillante. Car enfin, casques ou pas casques, si Dieu avait résolu de vous fendre le crâne, il vous aurait fendu le crâne ! Douteriez-vous de sa toute-puissance ? Nous frôlons le blasphème, c’est une âme fervente, étrangère à tout scepticisme, qui vous le dit. Je prierai pour vous.


– Je dois recharger mon téléphone, mon ordinateur, mon lecteur mp3, ma cigarette électronique…
– Hé, copine, fais tout ça d’un coup. Mets les doigts dans la prise !


(Puis, quitte à se protéger, il me semble que l’archevêque eût été plus inspiré de conserver sa mitre, mieux faite pour amortir la chute d’un bloc de pierre ou d’une gargouille qu’un simple casque de chantier. Il serait d’ailleurs judicieux, à mon sens, d’en imposer le port à tous les ouvriers appelés à travailler à la restauration de la cathédrale.)

samedi 15 juin 2019

4029

On vient de capturer en Corse un ghjattu-volpe, ou chat-renard, espèce que l’on croyait mythique ou disparue. C’est donc une découverte merveilleuse, bouleversante, prodigieuse, extrêmement décevante, en effet, puisque le ghjattu-volpe n’évoque en rien un renard et que, contrairement à ce que prétendait en frissonnant la légende, il ne dévore pas les mamelles des chèvres et des brebis. Il est en somme presque en tout point semblable au chat domestique et, plutôt que ces pièges sophistiqués et la traque séculaire de trappeurs chevronnés, il eût suffit sans doute de crier minet !... minet… ! en lisière de forêt pour le voir sortir d’un buisson et venir se frotter en ronronnant contre nos mollets.


Babines sanglantes, menton écarlate : encore un végétarien qui a mangé une fraise.


D’emblée, il casse le beau vase, il casse le bel amour, ainsi se prémunit efficacement contre la menace insupportable de leur anéantissement.

vendredi 14 juin 2019

4028

Très rapidement, j’oublie les traits des personnes avec lesquelles je n’ai partagé qu’un moment. Impossible pour moi de les évoquer après deux jours seulement. J’ai donc pris le parti, pour ne pas risquer de vexer quelqu’un que l’on m’aurait présenté l’avant-veille, de saluer d’un hochement de tête tous les passants que je croise. En conséquence de quoi, la plupart d’entre eux, qui ne me reconnaissent pas, et pour cause, croient que leur mémoire les trahit. J’enfonce alors le clou en prenant un petit air pincé.


Quand il est mort, le monde s’est arrêté de tourner. Sacré petit bousier !


Il faut beaucoup d’ambition et de ferveur, de naïveté peut-être aussi, pour créer un journal à notre époque et alors que la presse traverse une crise sans précédent. Il est vrai aussi que le Bulletin de l’Association des Amis d’Eric Chevillard occupera un créneau où la concurrence devrait être à peu près nulle. Cette fine appréhension du marché laisse augurer un beau succès pour nos audacieux chasseurs de scoops.

jeudi 13 juin 2019

4027

L’Association des Amis d’Eric Chevillard envisage de faire paraître un Bulletin de l’Association des Amis d’Eric Chevillard dont la périodicité reste à définir. Il s’agira bien sûr de publier des documents inédits et j’ai donc commencé à collectionner mes listes de courses et à élaborer aussi celles-ci, je le confesse, avec plus de soin qu’auparavant (jamais plus de cervelles d’agneau ni de papier toilette mais, chaque semaine, trois bouteilles de Jameson, le whisky favori de Beckett).


Un travail de titans est un travail de fourmis paresseusement abattu par des géants.


Je n’ose imaginer ce qui me serait arrivé si je n’avais pas été là pour prendre la fuite !

mercredi 12 juin 2019

4026

Le serpent semble voué uniquement à l’ingestion et à la digestion. Mais nos pieds qui dansent, nos mains qui écrivent ou peignent, notre tête qui pense ne font rien d’autre que former un petit essaim d’activités frivoles autour d’un ventre constamment préoccupé.


La vie la plus banale est pourtant aussi ce haletant petit polar : de quoi va-t-il mourir ? Quand ? Comment ? Pourquoi ?!


Dans la boîte à livres de la place Wilson, une édition originale de L’Avenir n’est écrit nulle part (Albin Michel, 1978), de Michel Poniatowski. Je prends… je ne prends pas... je prends… je ne prends pas… allez, je ne prends pas !

mardi 11 juin 2019

4025

En tant que président fondateur de l’Association des Amis d’Eric Chevillard, je suis bien évidemment dispensé de la cotisation annuelle. L’ennui, dès lors, c’est que les caisses sont vides.


Quand tu cherches en vain le sommeil, regarde donc là où tu retrouves ordinairement ta pantoufle : sous ton lit.


Tous les trésors que nous accumulons dans nos placards, dans nos armoires, dans nos tiroirs, forment ce déchet dont Emmaüs ne voudra pas.


lundi 10 juin 2019

4024

Le Christ fut-il le premier végétarien ? Le premier, en tout cas, il proposa une alternative satisfaisante à la consommation de viande. L’hostie en effet n’est-elle pas déjà une sorte de steak de soja ?


PERSONNAGE 1 – Je ne sais pas quoi dire…
PERSONNAGE 2 – Eh bien, ne dis rien…
Pour les dialoguistes de cinéma payés à la réplique, cet échange récurrent et même systématique représente une matinée de travail plutôt cool.


Je viens de déposer le brevet d’un cerf-volant nucléaire qui devrait nous permettre de réaliser de prodigieuses économies d’énergie éolienne.


dimanche 9 juin 2019

4023

LE JUGE – Vous rappelez-vous du moment où vous avez ressenti cet appel impérieux et compris que vous aviez la vocation ?
LE PRÊTRE – Parfaitement, et toujours avec la même émotion. C’était dans le vestiaire des minimes.


L’astrologue observe le scintillement d’étoiles mortes depuis des millions d’années puis il énonce ses prédictions apocalyptiques.


Mais n’exagérons pas, il est tout de même plus facile à un riche d’entrer au royaume de Dieu qu’à un automobiliste de passer par le tunnel de Fourvière un samedi soir.


samedi 8 juin 2019

4022

J’avais quitté ma serviette et me dirigeais vers la buvette en haut de la plage quand s’éleva une grande clameur dans mon dos. Je me retournai pour voir la vague rejeter sur le sable une baleine morte.


Triste spectacle. Le cétacé avait été percuté par un navire ou, plus sûrement, empoisonné par tout le plastique qu’il avait ingéré en ouvrant benoîtement sa large gueule pour butiner du plancton. L’homme était seul responsable de ce crime. Et une baleine qui meurt, ce n’est pas comme quand trépasse ta frêle grand-mère de quarante kilos. Non, c’est trente tonnes et vingt mètres de corps qui sont brutalement arrachés au monde des vivants. Cette coupe sombre, d’un coup ! Quelle affliction ! J’en aurais pleuré.


D’autant qu’elle s’était échouée justement sur ma serviette.

vendredi 7 juin 2019

4021

J’avais loué un espace de 3 m2 dans ce vide-grenier et posé une planche sur des tréteaux. Mais tandis que les autres vendeurs déballaient leurs marchandises plus ou moins usagées, je m’installai sur mon pliant, les coudes sur le plateau nu. On s’étonna.


– C’est que je suis là pour vendre mes souvenirs intérieurs, dis-je, tout ce qui m’encombre. Ma mémoire est saturée, hantée, traumatisée. Cette table rase est tout ce à quoi j’aspire.


Or je fis d’excellentes affaires. On s’arracha mes souvenirs d’enfance. Après deux heures, il ne m’en restait plus un. Deux acheteurs se disputèrent âprement les récits truculents de mon grand-père, enchérissant tant et si bien que j’en tirai une somme très supérieure à celle que mes livres me rapportent. La mélancolie a ses adeptes, un collectionneur en se félicitant de l’aubaine fit main basse sur les souvenirs amers de mes amours malheureuses. Au soir, j’étais rincé de tout mon passé et pourvu d’un beau petit pécule. J’allais pouvoir refaire mon entrée dans la vie.

jeudi 6 juin 2019

4020

Tu crois tenir dans ta main la télécommande universelle, or tu es le seul automate qu’elle actionne et ébranle. Ton mobile t’a cloué au sol, ta trace et ton trajet à jamais enregistrés. Tu peux danser, voler, tu laisses derrière toi une ornière de phacochère. Pas un mouvement de ton âme désormais, pas un geste de ta main qui ne te dénoncent aux flics et aux marchands. Or tu ne t’offusques pas de cette sujétion. Tu changes même à chaque saison et à tes frais ton bracelet électronique pour un plus performant. Franchement, tu m’inquiètes.


Le suicidaire dans sa folie meurtrière n’épargne pas même l’enfant qu’il fut ni le vieillard qu’il serait devenu.


Han !... Han ! Il ne faut pas deux heures au bûcheron Nadal pour déboiser un terrain de tennis.

mercredi 5 juin 2019

4019

Nul en maths, je n’ai jamais vu que le poème dans le problème, facile à résoudre.


Il faut à l’arbre un peu de terre et d’eau pour donner l’air et le feu.


Amelette Chevillardelette
Tu n’es point l’aimable belette
Mignonnelette, doucelette
Amelette Ronsardelette


mardi 4 juin 2019

4018

Une première caméra de surveillance me filme comme je tourne à l’angle de la rue Victor Dumay ; la suivante enregistre mon passage rue Vauban ; sur les images de la troisième, j’arrive sur la place de la Libération ; enfin, sur celles de la quatrième, on me voit pousser une porte au bout de la rue Verrerie.


Quand je ressors, je porte quelque chose sous le bras, c’est un objet de forme oblongue enveloppé dans du papier que je tiens obliquement, une extrémité dirigée vers le sol. Je rentre chez moi, semble-t-il. On me distingue à nouveau avec netteté sur les bandes des quatre caméras qui m’avaient déjà filmé à l’aller.


Bref, il va m’être extrêmement difficile de nier que je suis sorti acheter une baguette.



lundi 3 juin 2019

4017

J’ai vu aujourd’hui une très vieille dame qui traversait la place à tout petits pas, en prenant appui sur sa canne… Bon, en réalité, c’était une gamine qui courait après les pigeons, mais je suis sûr ainsi que tout ce que j’écris n’aura pas perdu sa pertinence en 2100.


La barrière de la langue ne serait rien s’il n’y avait d’abord celle des dents.


Interdiction désormais de fumer dans les parcs et jardins de Paris. L’hygiénisme est le nouvel ordre moral. Il n’est pas sans risques. Nous contracterons bientôt des infections nosocomiales aux Buttes-Chaumont.


[Amis Parisiens, fumeurs ou non fumeurs, deux rendez-vous en juin. Le samedi 22, à 20h, à la Maison de la poésie, suite du ‘Marathon autofictif’ de Christophe Brault (réservation recommandée). Puis, le jeudi 27, à 19h30, à la non moins hospitalière librairie Le Monte-en-l’air, je parlerai d’enfance et de folie avec Boris Wolowiec, dans le cadre du festival Tremble parlure imaginé par Sing Sing et les beaux libraires du lieu.]


dimanche 2 juin 2019

4016

Comme j’arrivais aux Urgences de l’hôpital, très affolé, mon gros orteil sanglant à la main, se présenta en même temps que moi un homme qui tenait sous le bras sa jambe gauche et qui m’adressa le petit sourire narquois du privilégié qui va avoir droit en priorité à toutes les considérations. Je le haïs sur-le-champ.


Plutôt que le chevreuil dans le bois ou le lapin dans la garenne, chasse donc le golfeur, il évolue à découvert dans la prairie et son terrier est beaucoup trop petit pour lui.


Souvent, les doigts sur le clavier s’embrouillent et tapent singe plutôt que signe, mais, après tout, qu’importe, le singe aussi fut prémonitoire.

samedi 1 juin 2019

4015

– Cette fois, la coupe est pleine ! hurla-t-il en dégainant son arme.
– Heu… mais vous n’attendez pas la goutte d’eau qui fera déborder le vase ? rétorquai-je avec à-propos.


Les archets obliques et parallèles des violons de l’orchestre symphonique m’évoquent immédiatement les mâts des voiliers amarrés dans le bassin du port un soir de houle. Pour une fois, cependant, ce démon de l’analogie ne m’arrache pas à la situation présente pour m’emmener vivre dans une métaphore incongrue comme il le fait si souvent puisque je suis venu écouter La Symphonie du Nouveau monde.


(… sauf que justement cette réponse bien sentie lui arracha une larme.)

vendredi 31 mai 2019

4014

Des chevaliers du Moyen Âge, ne nous restent que ces armures de fer qui les habillaient jusqu’aux orteils, aussi bien je n’ai qu’une question : ne confondons-nous pas depuis toujours preux et pleutre ?


LA PUCE – Mais je ne vais jamais pouvoir manger tout ça !
L’AMPHITRYON – J’ai convié aussi le tigre.


J’ai honte de confiner dans leur cuisine mes robots ménagers et il m’arrive maintenant de leur confier du travail de bureau.

jeudi 30 mai 2019

4013

Voici mon désir instinctif et ma naturelle répulsion ensemble désemparés par l’aspect de la fille qui vient d’apparaître devant moi : beauté couverte de boutons.


Mon désir instinctif me crie : Vois comme elle est belle, souris-lui, aime-la ! Mais ma répulsion naturelle me fait grimacer à la vue de ses boutons, nombreux et suppurant.


Et comme du coup, je reste là, idiot, indécis, planté devant cette beauté couverte de boutons, elle s’impatiente et, pour se débarrasser de moi, appelle à la rescousse son grand-père, ce vieillard colossal dont je crois avoir parlé déjà.


mercredi 29 mai 2019

4012

La récente vague de suicides par arme à feu d’individus pourtant très contents d’eux, voire imbus de leur personne, pour ne pas dire d’une extrême fatuité, semblait devoir rester inexpliquée, mais on pense à présent qu’il pourrait s’agir d’une simple erreur de manipulation du pistolet avec lequel ils comptaient tuer un rival plus avantagé, étourderie directement liée à leur pratique forcenée du selfie.


Le soleil aussi pourrait être éteint depuis des centaines de milliers d’années, sa lumière et sa chaleur nous parvenant encore du fait de la distance. Il faudrait aller voir de plus près pour s’en assurer. Peut-être en effet reviendrions-nous du voyage gelés jusqu’à la moelle.


Il n’y a plus de place pour les poètes dans ce monde, écrivit seulement Ghérasim Luca avant de s’en trouver une pourtant, en faisant son trou dans la Seine.

mardi 28 mai 2019

4011

Ma bravoure ordinaire tout comme ma coutumière lâcheté se trouvent ensemble désemparées par l’aspect de celui que je m’apprêtais – ayant pénétré chez lui par effraction – à cambrioler. L’homme qui a surgi devant moi est en effet un vieillard colossal.


À la vue du vieillard, ma bravoure ordinaire ne me fait pas défaut et je ferme le poing pour l’assommer. Mais à la vue du colosse, ma lâcheté coutumière m’arrache déjà de petits cris et je cherche des yeux l’issue la plus proche.


Pour être colossal, il n’en est pas moins vieux ! proteste ma bravoure ordinaire. Si vieux soit-il, quel colosse ! rétorque ma lâcheté coutumière. Et je reste là, cloué sur place, ne cognant ni ne fuyant, attendant plutôt sagement que le vieillard colossal règle lui-même ses contradictions.

lundi 27 mai 2019

4010

Il faut reconnaître que ce n’est pas simple pour eux. Je fais tant d’ombre à mes frères jumeaux, Igor et Grichka, qu’ils sont obligés de recourir à d’extravagantes fantaisies chirurgicales pour se faire un peu remarquer malgré tout.


Un éléphant se croyait seul au monde et pleurait de déréliction – comment aurait-il pu savoir qu’il cachait le troupeau immense de ses amis et de ses frères ?


Je renverse malencontreusement mon verre sur mon carnet ouvert. L’encre de mes dernières notes se dilue. Une aubaine pour les idées qui se croyaient déjà à jamais prisonnières de mes phrases – elles prennent le large.


dimanche 26 mai 2019

4009

L’homme qui recule peut toutefois se vanter d’avoir le cul bravache.


SUZIE (soulevant sa grande sœur) – Agathe est plus légère que moi ! Moi, je n’arrive pas à me porter !


Il n’y a qu’un moyen de l’éviter, c’est de rester collé à lui. Cet emmerdeur est sévèrement presbyte.

samedi 25 mai 2019

4008

Moi, je suis bien d’accord, l’homme achevé est une fille et même une fille aux cheveux longs comme en attestent ces pavillons auriculaires complètement inutiles aux mâles bientôt chauves de l’espèce, sachant en effet que l’être humain n’est jamais si gracieux que lorsqu’il ramène du bout des doigts derrière son oreille les mèches folâtres de sa chevelure.


Cannibale ! Le veau que tu dévores est ton frère de lait.


Les pigeons de Paris se seraient tous jetés du haut de la tour Eiffel avec leurs absurdes machines volantes. Ils ne s’en sont pas relevés.

vendredi 24 mai 2019

4007

Mon endurance et ma force d’âme me surprennent. J’ai eu beau me retourner les ongles, travailler au fer rouge la plante de mes pieds, me maintenir la tête sous l’eau, je n’ai rien lâché, je suis obstinément resté dans le déni, dans le refoulement, je ne me suis rien avoué à moi-même.


Ainsi reconnaît-on l’écrivain : la marge de sa vie est une pleine page.


La fille est belle. Je louche. Elle se dédouble. Je cligne des yeux. La fille est à nouveau seule. L’autre ? Solidement enchaînée dans ma cave.

jeudi 23 mai 2019

4006

Je chutai lourdement au sol dans ma course, la cheville tordue… Laissez-moi, dis-je en grimaçant à mes compagnons, je vous retarderais… allez-y…
– Jamais nous ne t’abandonnerons, répliquèrent-ils bravement et, me saisissant sous les bras, ils m’entraînèrent avec eux vers la ligne de front où les combats faisaient rage.


Il paraît que le foie du tigre mangeur d’hommes est absolument exquis. Mais bon, il faut d’abord l’engraisser.


Nous gagnons parfois notre lit avec une telle hâte, nous le retrouvons avec un tel plaisir que je n’ose imaginer comme nous serions heureux s’il s’agissait d’un cercueil.

mercredi 22 mai 2019

4005

Un poète vient d’être condamné à trois ans de prison ferme pour harcèlement sexuel suite à la plainte déposée par sa muse. Sordide affaire, mais il semblerait hélas qu’elle ne soit pas un cas unique. De tels comportements seraient fréquents dans ce secteur d’activité où s’exposent complaisamment, il est vrai, les pires turpitudes de la nature humaine.


Le sang lier – et voilà en plus que le gibier nous donne la recette du boudin !


Le prédateur sexuel qui sommeillait en moi s’éveilla soudain et abattit sa main crochue sur ma queue.


mardi 21 mai 2019

4004

Le risque désormais bien réel – pour ne pas dire la perspective imminente – de l’apocalypse nous empêche de jouir pleinement de notre petite angoisse de mort individuelle. Mais sans doute suis-je trop orgueilleux pour me complaire jamais aux phénomènes de masse.


Nos chaussures sont les mues froissées du serpent. Et notre marche, donc, une valse hésitation sur les chemins tracés par ses audacieuses reptations.


L’écrivain est un fantôme perplexe qui se leste de mots purs et durs.

lundi 20 mai 2019

4003

Je peux vous accorder trois vœux, me dit la fée, pas un de plus. Je possédais déjà la jeunesse, la beauté et l’amour, alors je demandai la vieillesse, la laideur et la solitude amère, car de tout cela j’étais dépourvu. Je crus d’abord, ne voyant rien venir, que la fée n’était qu’une mystificatrice, une baratineuse. Mais, le temps passant, je prends peu à peu la mesure de son prodigieux pouvoir.


La pluie tambourine donc, puisque personne ne pince ses cordes.


Un jour, je serai futuriste !


[Au moins serai-je, amis de Bruxelles, à la libraire Tropismes, jeudi prochain, 23 mai, à 19h.]

dimanche 19 mai 2019

4002

J’emmène Suzie déjeuner au restaurant ; elle me remercie.
MOI – Mais tu sais, on se retrouvera comme ça tous les deux au restaurant bien souvent encore, même plus tard, quand tu seras grande, quand tu seras partie, quand tu auras ta famille, toute la vie !
SUZIE (avec une grimace) – Seulement toute la vie ?!


pour rien au monde
il n’eût raté la messe
Louis de Funès


On raconte que Napoléon Bonaparte, devenu fou, se prenait pour un clerc de notaire. Cas typique de délire mythomaniaque. Il fallut l’enfermer.

samedi 18 mai 2019

4001

Il faut savoir que la technologie évolue aussi dans les mondes stellaires et que les premières soucoupes volantes observées depuis la Terre étaient nettement plus rudimentaires que celles qui aujourd’hui traversent parfois notre espace d’un trait fulgurant. Des témoignages datant du Moyen-âge parlent d’extraterrestres obligés de pédaler pour mouvoir vaille que vaille leurs machines de bois et de chiffon goudronné dans l’immensité du ciel.


En revanche, il est assez facile pour une anguille de se glisser dans le mot chat.


Il s’éveilla en sang, la lève fendue, le nez cassé, l’œil poché. Au moins n’avait-il pas cette fois pollué ses draps en rêvant de Joséphine dont le mari avait donc surgi opportunément comme il bandait à peine. 

vendredi 17 mai 2019

4000

– Mon garçon, voici un gros tas de bûches. Fends-moi tout ça. Tu connais la technique ? Tu poses la bûche debout sur ce billot, tu abats ta hache dessus une première fois, elle se plante, tu la soulèves avec la bûche et celle-ci va se fendre en deux quand tu frapperas à nouveau le billot.


C’est un peu ingrat, bien sûr, mais si tu as déjà été au cinéma, tu sauras qu’il y a toujours une jolie femme qui observe par la fenêtre l’homme qui fend des bûches, émue par ses muscles saillants et par la sueur qui colle dans son dos sa chemise. Elle a l’œil humide et la lèvre tremblante.


– Oui, mais je ne vois ni maison ni fenêtre aux alentours…
– Au moins y a-t-il la hache et le tas de bûches, mon garçon, et nous ne sommes pas au cinéma. Au travail !


[Et moi, j’ai donc fendu 4000 bûches en trois ...]


jeudi 16 mai 2019

3999

N’importe quel enfant vous le confirmera : une assiette de lentilles est beaucoup moins festive qu’un sac de confetti. Et cependant, celles-ci comme ceux-là se retrouveront encore partout dans la maison quinze jours après les réjouissances.


Que de l’eau, et pourtant, voyez comme il fait des zigzags ! C’est le fleuve, qui ne dort pas dans son lit – mais sous les ponts, je suppose.


L’éléphant serait bien caché derrière sa trompe si ses oreilles en dépassant de part et d’autre ne trahissaient finalement sa présence.

mercredi 15 mai 2019

3998

Il avait avalé de travers un petit os de poulet et toussait misérablement. Son ami lui frappa le dos, mais il expectora alors sa clavicule droite. Une autre bourrade lui fit cracher son humérus gauche. À chaque claque, lui venait un fragment de son squelette, les omoplates, les vertèbres, jusqu’au sacrum, aux fémurs et aux métatarses et puis l’ami cessa ses soins, car il s’affaissait de plus en plus et ne gardait d’ailleurs un minimum de tenue encore que grâce au petit os de poulet coincé dans son œsophage.


Je m’abonnerais volontiers à Vélo magazine n’était la certitude de recevoir chaque mois une revue qui ne présente pour moi aucun intérêt.


Toujours fourrée là sauf la nuit, elle fréquente en qualité d’externe le cimetière où son époux est pensionnaire.

mardi 14 mai 2019

3997

Ça puait sur le palier, ça puait ! L’odeur venait de l’appartement du voisin, lequel d’ailleurs ne se montrait plus.


Ça puait depuis des jours. Ça puait de plus en plus. On avait bien sûr fini par deviner pourquoi. L’odeur nous avait renseignés. Il était de notre devoir de prévenir la police ou les pompiers. Nous y songions.


D’un autre côté, ça commençait à puer un peu moins. Puis, après deux mois encore, ça ne puait plus du tout. Inutile de donner l’alerte. De toute évidence, le voisin était ressuscité.

lundi 13 mai 2019

3996

Le père a une tête de con. La mère a une tête de con. L’aîné a une tête de con. La cadette a une tête de con. Le benjamin a une tête de con. C’est tout de même autre chose que ces familles recomposées qui ne ressemblent à rien !


Lévi-Strauss avait raison, le voyage est mort. Cette aventure exigeante, éprouvante, mais qui nous récompensait au centuple de nos efforts a perdu tout son sens depuis que les valises sont pourvues de roulettes.


Le coquillage que je portai à mon oreille me fit entendre cette fois la rumeur de cloches et de sabots d’une transhumance dans les monts du Cantal au siècle dernier. Mais tout cela sonnait assez faux et je n’y crus pas une seconde.

dimanche 12 mai 2019

3995

Le contrecoup du rot nous fait reculer – je suis au regret de le dire car ce ne devrait pas être aux écrivains d’informer les gens sur ces questions, les écrivains ont de plus hautes et nobles missions, mais l’école ne nous apprenant plus rien, ce travail pédagogique leur échoit aussi – et donc, puisque le contrecoup du rot nous fait reculer, il est recommandé de péter simultanément pour ne pas perdre de terrain.


Le camion de déménagement était rempli jusqu’à la gueule, meubles, cartons, tous les objets, les bibelots et la vaisselle de leur vie domestique s'y entassaient. Une souris n’y aurait pas tenu. L’hippopotame, en revanche, put entrer (en poussant un peu).


Ah bon ?! Vous êtes sûrs ? C’est une mode ? Moi qui me réjouissais déjà du retour de la piété chrétienne chez les jeunes générations et qui attribuais ces déchirures aux genoux de leurs pantalons à d'interminables stations sur le prie-Dieu.

samedi 11 mai 2019

3994

Hier soir, Christophe Brault a courageusement repris la foulée de son marathon autofictif. Il y met du cœur. Le travail produit à l’entraînement porte ses fruits. Il a en effet joué Shakespeare, Tchekhov, Pirandello, Beckett… Petits exercices préparatoires en vue du gros morceau auquel il s’attaque aujourd’hui.


Et ça paye. De la fougue, de la passion, de l’émotion, de la fantaisie, de l’audace. Rien à redire. Il tient la distance.


Cependant, on le sait, rien ne sert de courir. Entre chaque étape de ce marathon, j’écris beaucoup, j’écris tellement que je reste confiant : Christophe ne me rattrapera jamais. Dans cette course de fond, reconnaissons-le, il est le Français ardent, accrocheur, combatif, pugnace, qui ne lâche rien, qui va au bout de ses forces, admirable d’abnégation et de vaillance, mais je suis le Kenyan.

vendredi 10 mai 2019

3993

Du fait du dégradé de sa course, il y a toujours dans le cheval au galop un cheval légèrement à la traîne derrière lui et un autre cheval encore qui le devance un peu, si bien que le cavalier qui franchit la ligne en vainqueur rafle même les trois premières places. Tiercé gagnant à lui seul.


La porte qui claque éternue dans le courant d’air.


Voué uniquement à recevoir un œuf et conçu pour cet usage exclusif, le coquetier me paraissait un objet assez superflu jusqu’au jour où je m’avisai qu’il pouvait contenir aussi une balle de ping-pong.

jeudi 9 mai 2019

3992

Il ne marchait pas droit avec ce pied tordu. Il ne pouvait ni frapper dans un ballon ni botter un cul importun et se demandait bien à quoi il pourrait lui servir. Il fit des expériences, des tentatives et, finalement, il lui apparut qu’avec son pied tordu, il enfrachonnait les crastilles mieux que personne et qu’il était même le seul à pouvoir le faire. Il en conçut beaucoup de fierté, un peu de vanité et se sentit enfin justifié.


Mais le préfet Poubelle aurait-il laissé son nom dans l’Histoire s’il n’avait été si bravement secondé par les sous-préfets Balai et Pellapoussière ?


Cinq porcelets gloutonnement tétaient leur mère. L’un d’eux s’interrompit, releva le groin et dit à ses frères :
– J’ai surpris hier une conversation intéressante… il paraît que tout est bon dans le cochon !
Puis il se remit à table.


mercredi 8 mai 2019

3991

L’extinction massive des espèces animales est une tragédie dont nous tenons fermement le responsable dès que nous serrons la main d’un ami, lequel assure simultanément sa prise sur cet exterminateur. Ce serait le moment de le mettre hors d’état de nuire, non ?


il arrive on le pressent
le jour de la grande panne
où l’homme sera bien content
d’avoir gardé son âne


(Et il faudrait parler aussi des espèces qui, considérant la conjoncture hostile, renoncent à apparaître – pour ne citer que la schlongue, l’histrius mordoré ou l’enloulouche.)

mardi 7 mai 2019

3990

J’ai hérité dans ce train de la place que je déteste, coincé contre la fenêtre. Mon voisin lit dans le texte les Canciones de Garcia Lorca. Il tousse beaucoup. Renifle. Tamponne son nez rougi avec un mouchoir. À chacun de ses éternuements, un phylactère de postillons enfle dans l’espace entre les banquettes. Et moi, blotti dans mon encoignure, je contracte doucement la grippe espagnole qui va m’emporter.


Pendeloques du grand lustre qui dispense les ténèbres – les chauves-souris.


Puis, un soir, au moment d’enfiler son pyjama, l’enfant retrouve celui-ci tel qu’il l’avait ôté le matin, le haut et le bas complètement retroussés. Nulle magie dans la journée n’a rétabli l’ordre et l’harmonie, comme cela avait toujours été le cas, l’endroit redevenant l’endroit et l’envers l’envers. Naissent alors les doutes et les tourments, tout désormais dans l’existence restera insensé. Il faudra vivre jusqu’au bout dans ce chaos désespérant.


lundi 6 mai 2019

3989

Ce que je ne comprends pas dans cette histoire, c’est comment le prince, désireux de savoir si elle ferait une bonne amante en éprouvant sa sensualité, réussit à interposer tous ces matelas entre la princesse au petit pois et son clitoris.


Quel dresseur extraordinaire ! Il a appris à son éléphant à marcher sur l’eau ! Mais hélas, comme il a omis de lui apprendre aussi à crier À l’aide ! Au secours ! Je me noie !, celui-ci ne l’aura fait qu’une fois.


Rapace, nom terrible, plein de noblesse et de férocité, qui signifie fondre sur le mulot.



[Vendredi, deuxième étape du « Marathon autofictif » à la Maison de la poésie. Que ceux qui souhaitent y assister songent à réserver…]

dimanche 5 mai 2019

3988

elle lui dit tu es bien mignonne
elle lui dit tu es bien mignon
elle l’appelle mon petit chaton
elle l’appelle mon petit bonhomme


il la caresse à coups de gnons
il lui tord le bras et le cogne
il la traite de grosse bonbonne
il le traite de cornichon


ils élèvent une petite garçonne
ils élèvent un petit garçon
elle la mère suffisamment bonne
lui le père excessivement con

samedi 4 mai 2019

3987

Mauvaise idée, le musée, la galerie, tous les lieux d’exposition en  somme. Il faudrait imaginer plutôt des labyrinthes, des salles faites de retraits, d’alcôves, d’encoignures, de cachettes où l’on découvrirait les œuvres par surprise. Des rideaux s’écarteraient soudain, des nuages. Les tableaux surgiraient de placards, propulsés par des ressorts. On les suspendrait à des troncs, au hasard, dans une forêt profonde. Une œuvre doit apparaître, c’est la condition pour qu’elle soit vue.


Le canoë et le kayak sont deux frêles embarcations, en effet, mais différentes cependant. Et donc, j’aimerais savoir en quoi peut consister la pratique du canoë-kayak ? Serait-ce une sorte de bataille navale qui se livre sur les rivières et les torrents ?


Comme je lis Le Petit Chose avec Agathe et relis à part moi Jacques le fataliste, voilà que dans les deux livres, à l’endroit où j’en suis de ces lectures, Jacques tousse ! Que faire de cette coïncidence ? Conseiller à tous les Jacques ces jours-ci de se garder des courants d’air.

vendredi 3 mai 2019

3986

Le mort couché dans son cercueil est ce brave capitaine qui n’a pas voulu quitter l’esquif en perdition.


Pas si furtif que ce que l’on affirme, le renard, la plupart de ceux que j’ai vus étaient même empaillés.


Mais voici l’heure venue pour la jeune taupe perchée sur sa racine de plonger pour la première fois tête la première dans la terre noire.


jeudi 2 mai 2019

3985

Mais l’évolution fait parfois bien les choses et la proie se dote de caractéristiques qui répugnent à son prédateur. Ainsi, parce que les animaux qui en portent sont désormais protégés par la loi et leurs braconniers sévèrement punis, voit-on apparaître les premières sardines à fourrure – lesquelles le marin pêcheur doit bien remettre à l’eau.


Clitoris – bouton d’acmé.


fais ton berceau dans l’arbrisseau
puis ta bière dans ce même chêne
centenaire

mercredi 1 mai 2019

3984

On s’en étonnait : très rares sont les représentations anthropomorphiques dans l’art pariétal, et celles-ci extrêmement schématiques. J’ai percé aussi cette énigme. Cro-Magnon s’est bien essayé au portrait, il n’a même jamais voulu rien faire d’autre, mais il n’est jamais parvenu à saisir les traits de la figure humaine et il a honteusement recouvert ses malheureuses tentatives en dessinant dessus la masse dense, ovale et compacte du bison, se voyant tel aussi peut-être : la lourde bête obtuse qui aplatit tout.


AGATHE (levant la tête de son livre) – C’est quoi un machiniste ? Quelqu’un qui fait du mât chinois ?


Très fluides, en effet, les déplacements du chat… de là à installer pour lui toutes ces gouttières…

mardi 30 avril 2019

3983

Il restait toute la journée assis sur son banc, il regardait les jolies passantes avec un peu d’amertume et de mélancolie en se récitant les vers de Baudelaire, de Nerval, en fredonnant entre ses dents la chanson de Brassens.


Puis un jour, une de ces jolies passantes en le voyant a ralenti le pas puis s’est dirigée vers lui.
– Je peux m’asseoir ? a-t-elle demandé avec un sourire timide.


Alors il a retroussé sa manche, tapoté du doigt son verre de montre et il lui a fait remarquer que, si elle ne se hâtait pas un peu, elle allait se mettre en retard.