vendredi 5 août 2022

5112

J’ai dû me livrer à la prostitution pour payer mes études, hé oui. Je n’acceptais pour clientes que de très jeunes et jolies femmes. Cependant, l’aide financière de mes parents, en couvrant mes frais d’inscription, de logement, de nourriture et jusqu’à mes plus menues dépenses, constituait un complément appréciable aux revenus de cette activité qui ne m’auraient pas tout à fait suffi, je dois l’admettre, pour ne pas crever comme un chien.

 

Étendu sur la plage comme raide mort au fond du sablier, dans l’éternelle vacance.

 

J’ai échoué en toute chose, se calomniait-il. Mais il se donna finalement raison le soir même en ratant son suicide.