mercredi 29 juin 2022

5085

Trois clowns de rue entament leur numéro devant la terrasse du café où j’ai mes habitudes. Après quelques minutes assez fastidieuses, arrive un camion de livraison qui se gare entre eux et leur public captif. Alors, enfin, le rire monte et se propage de table en table, un rire joyeux, franc et sonore. Puis tout le monde redevient sérieux, attention : on décharge les fûts de bière.

 

La tique reste parfois plusieurs années suspendue à sa branche, attendant que passe au-dessous – sur lequel alors elle se laisse choir avant de pénétrer sous sa peau pour lui pomper le sang – un potentiel lecteur.

 

Le rat mort ne s’ennuie en réalité que les deux ou trois premiers jours, puis arrive la joyeuse troupe des insectes et larves nécrophages. Tout un théâtre !