mardi 28 juin 2022

5084

Ils s’étreignent sur le quai. Mais le train arrive, il faut se séparer. Ils s’arrachent l’un à l’autre tout en s’agrippant désespérément, si bien que sa veste à lui et son gilet à elle restent un instant suspendus dans l’air, enlacés, tandis que le train démarre en emportant l’un et que la porte de la gare se referme derrière l’autre – puis veste et gilet retombent sur le quai comme dans un couloir les vêtements de deux amants impatients qui se déshabillent en fonçant vers la chambre.

 

La tortue au triple galop : Galapagos.

 

En observant la panthère tourner en rond dans sa cage, comment ne pas se dire que ses conditions de captivité sont lamentables et qu’elle serait bien plus heureuse dans un bocal ?

 

[J’ai écrit un texte introductif pour le livre de photographies de Christophe Darbelet, Le Pompon, qui vient de paraître aux éditions Quelque part sur terre. On peut le feuilleter ici, et carrément le commander .]