vendredi 17 juin 2022

5073

La fréquentation des théâtres, des musées et des librairies par une écrasante majorité de retraités donne le sentiment que l’art est une chose dont on se soucie lorsque l’on n’a vraiment plus rien à faire et que son influence dans la vie de la société – pour ne rien dire des évolutions de la civilisation – est désormais absolument nulle.

 

Nul n’est irremplaçable, hormis le gros orteil qui retient ta tong.

 

La silhouette massive de cet homme qui traverse la place à petits pas évoque irrésistiblement celle d’Alfred Hitchcock lorsqu’il fait une apparition dans ses films. Je souris de la ressemblance, puis un poignard s’enfonce dans mes reins.