samedi 19 mars 2022

4983

Quand on lui demande le secret de sa remarquable longévité, Paulo répond sans hésiter qu’il la doit à une hygiène de vie fondée sur une stricte et implacable routine.

 

Parlons plutôt d’une discipline de fer ! À 11h pétantes, il descend cinq ballons de blanc qui le conduisent doucement à l’heure de l’apéritif. Et là, Paulo ne transige pas avec la règle : c’est un pastis, et rien d’autre (sinon un deuxième, bien sûr). Puis il accompagne son déjeuner d’une bouteille de rouge. Trois pintes de blonde sur le coup de 16h. Un triple whisky à 18h. Et ponctuellement, s’il vous plaît ! Puis il dîne d’une bouteille de rouge. Enfin – il est alors 20h –, il écluse des petits verres de cognac, armagnac et calvados en respectant cet ordre avec un scrupule tatillon.

 

Et c’est ainsi qu’aujourd’hui, Paulo est ce solide gaillard de 34 ans qui en paraît à peine 72.