mardi 1 février 2022

4937

Cet épouvantail défend bien mal son maïs, me dis-je avant de m’aviser qu’il s’agissait d’un clown qui vendait du pop-corn.

 

Le Livret A reste le placement préféré des Français, répète-t-on à l’envi. Sachant que ce livret garni à bloc rapporte environ 100 euros par an, que les personnes pour qui un tel montant n’est pas dérisoire ne sont certainement pas celles qui ont des sous jusqu’au plafond dudit, j’en déduis que les petits épargnants sont censés se réjouir de percevoir chaque année 19 ou 37 euros… N’est-ce pas tout le mépris du capitalisme qui s’exprime là avec le froid cynisme du calcul élémentaire ? Je n’ose imaginer le sourire des grands patrons et autres traders palpant leurs profits quotidiens en considérant la dame toute fébrile qui claque d’un coup les intérêts annuels de son placement favori dans un paquet de madeleines.

 

Las d’exploiter si timidement ma tremblaie, je la rasai et plantai à la place une oseraie.

  

[Rappel : Rencontre autour de L’Arche Titanic, animée par Colombe Boncenne, avec des lectures de Christophe Brault, à la Maison de la poésie, le 7 février à 19h.]