lundi 1 novembre 2021

4845

Les tâches domestiques sont devenues un tel enjeu dans les couples et les débats de société qu’elles ne sont plus considérées que comme de sordides corvées, dégradantes, voire humiliantes. Or moi, j’aime beaucoup faire la vaisselle. Tant j’aime faire la vaisselle que je n’ai même jamais voulu de la machine stupide qui me volerait ce plaisir.

 

Car enfin, quand je fais la vaisselle, j’ai l’impression plutôt de restaurer de la porcelaine, de remettre le verre sur pied, de pêcher dans l’eau écumeuse des poissons d’argent, d’apprendre à chanter juste à la casserole, de baptiser le bol en ondoyant son fragile petit crâne et d’assister en Bohême à la naissance du cristal. Autant de miracles qui procèdent de mes mains souvent si malhabiles !

 

Ah ! que l’on ne vienne pas me disputer la place devant l’évier au prétexte de me soulager de ma besogne ! Je pourrais devenir violent.