lundi 29 novembre 2021

4873

Ce butor au crâne rasé et tatoué qui longe le couloir en roulant des épaules est donc Samy, notre agent propreté sur ce train.

 

L’homme est si ingénieux qu’il trouve toujours un remède à l’antidote.

 

Son luthier aurait tout de même pu faire ça pour Brassens. Façonner un manche creux pour sa guitare, laquelle, après ses concerts, il aurait bourrée de tabac et fumée tranquillement sans avoir à passer sans cesse ainsi d’un instrument à l’autre.