dimanche 28 novembre 2021

4872

LE PSY – Alors, mon traitement fait-il effet ? Avez-vous toujours ces visions terrifiantes, ces idées morbides, ces délires apocalyptiques, ces hallucinations cauchemardesques ?

MOI – Eh bien… ces jours-ci j’ai cru que les talibans avaient repris le pouvoir en Afghanistan, qu’une pandémie désolait le monde, que vingt-sept migrants avaient péri au large de Calais, que les caméras de reconnaissance faciale se généralisaient dans les grandes villes chinoises, que l’extrême droite française s’était trouvée un nouveau leader populaire, que Bolloré…

LE PSY – Oh là là, bon, on va augmenter la dose…

 

Du creux fripé de nos mains, qu’aurions pu extraire de mieux que ces chiffons ?

 

J’ai pourtant un espoir encore. Il reste dans le monde une centaine de peuples isolés qui vivent complètement en-dehors de la civilisation moderne et souvent même dans l’ignorance de celle-ci. Je suis en train de mettre sur pied une expédition afin de les localiser et de me présenter à eux. C’est en effet la dernière chance pour moi. Car, je le sais, j’en suis sûr, replié au fond de la steppe ou caché dans la jungle, mon lectorat est l’un de ces peuples non contactés.