mercredi 10 novembre 2021

4854

Serait-ce parce qu’ils sont les plus sûrs du monde que les Pays nordiques produisent en si grand nombre thrillers sanglants et polars horrifiques ? À croire que les assassins et autres tueurs en série font si cruellement défaut dans la population qu’il revenait à la littérature de combler ce manque.

 

Il a épousé la cause féministe avec ardeur et sincérité dans l’espoir que son épouse prenne en horreur le rouleau à pâtisserie sous la menace duquel il file doux depuis le soir de leur mariage.

 

On croit que c’est Edmond Dantès qui s’évade du Château d’If alors que c’est John Kipling qui fuit le poème de son père.


[Deux rencontres à venir : le samedi 27 novembre à 20h, à la Maison de la poésie, nouvelle étape du Marathon autofictif, de Christophe Brault. Puis, le samedi 4 décembre à 16h, au Musée d’Art Moderne et Contemporain de Saint-Etienne, lecture de Zoologiques, par Julie Delarme et Christophe Brault, dans le cadre de l’exposition de Lionel Sabatté (lecture suivie d’une rencontre). Réservation recommandée pour ces deux événements.]