lundi 8 novembre 2021

4852

Régulièrement une nouvelle locution apparaît, surgie on ne sait d’où, et se répand en quelques mois, exactement comme un virus – mais ni masque ni vaccin pour ralentir la contamination. Dernière en date : sortir de sa zone de confort. J’ai pensé qu’il revenait sans nul doute à un écrivain d’en tester la pertinence et j’ai donc passé la nuit dernière allongé par terre à côté de mon lit douillet. Résultat : je n’ai pas fermé l’œil et je suis ce matin affligé d’un torticolis et d’épouvantables courbatures. J’attends cependant de mesurer les profits psychologiques, moraux et intellectuels de l’opération pour rendre mes conclusions. Cependant, ils tardent.

 

Tous ces mouchoirs de papier froissés sous sa table… encore un écrivain qui écrit du nez.

 

Les filles d’aujourd’hui attendent encore le prince charmant, qu’est-ce que vous croyez ? Mais c’est pour lui voler son cheval.