mardi 3 août 2021

4763

Prisonnier de l’abat-jour, le papillon se demande dans quel cocon il s’est encore fourré et sous quel aspect cette fois il va ressortir. Question que nous pourrions nous poser aussi avec quelque inquiétude : ne donne-t-il pas déjà de très bruyants et très inhabituels coups de poings contre la soie qui l’emprisonne ?

 

La lune ne forme jamais réellement un croissant. Ce sont ses lèvres qui dessinent celui-ci quand elle sourit.

 

Il enfila sa veste, boucla sa serviette et ouvrit sa porte. La pluie claquait sur le trottoir et la perspective d’une journée nouvelle dans une fiction pluvieuse le fit reculer. Ce n’était pas encore aujourd’hui que j’allais me remettre au roman.