mardi 27 juillet 2021

4758

Avec toutes ces simagrées prophylactiques, nous ne savons tout simplement plus comment nous dire bonjour. Certains nous tendent le poing auxquels nous tendions la joue. Une main tâtonne à la recherche d’une autre et rencontre un coude. Ce face-à-face absurde et vacillant s’effondre finalement dans une sorte d’accolade ou de câlin et nous nous livrons avec le premier venu à une rapide copulation qui devrait être un suffisant salut.

 

Je suis rarement sensible à la beauté des hommes qui me paraît toujours, encore ou déjà, une manière de frime. Il y a des femmes aussi dont l’évidente beauté semble être le premier et le dernier mot. Et puis, il y a celles que leur beauté raconte…

 

Et toi, si tu possédais une ampoule contenant un poison létal, indolore et rapide, qu’en ferais-tu ?