vendredi 18 juin 2021

4727

Tous ces copeaux à mes pieds, cette poussière sur mes mains, j’ai cru, comme je le creusais pour y faire mon trou, que c’était le vieux monde qui cédait, vermoulu, érodé, corrodé, rassis, mangé aux mites, aux rats, aux chiens… mais ce sont mes doigts fatigués, maladroits et confus qui s’effritent…. et c’est donc moi qui lâche l’affaire… 

 

Le cornichon en grandissant devient concombre. Sale coup pour l’anguille qui va devoir s’inventer une autre enfance.

 

Ça va être encore long ?