mercredi 21 avril 2021

4669

Ayant mis le point final à son autobiographie, après des années d’un labeur acharné, il poussa un soupir de soulagement qui fut aussi son dernier souffle, pour découvrir aussitôt que la vie éternelle ne relevait pas de la faribole, comme il l’avait toujours cru, et que son récit autobiographique par conséquent – comme la peine qu’il lui coûtait – n’auraient jamais de terme.

 

Ce n’est que mon opinion, bien sûr, mais j’incline à penser que l’ajonc n’exhalerait pas ce parfum de noix de coco si la noix de coco ne sentait si fort l’ajonc.

 

Inutile de nier, tout le monde est au courant. Ton perroquet a confié le secret à l’écho.