lundi 5 avril 2021

4653

J’ai très peur de sombrer dans l’abstinence. Je sais que le risque est toujours là. Il suffit d’un verre refusé et l’engrenage fatal se met en branle. Bientôt, je n’achète plus de bouteilles et c’est la dégringolade. Très vite, je ne bois plus une goutte…

 

L’oiseau qui se pose semble fondre sur lui-même – rapace aussi, la mésange, qui jamais ne se rate.

 

La Terre sous mes pieds me cache le ciel.