vendredi 19 février 2021

4608

L’Agence spatiale européenne (ESA) lance à partir du 31 mars une campagne de recrutement de nouveaux astronautes et je compte bien proposer ma candidature. Le programme insiste certes sur la nécessité de posséder une solide formation scientifique, mais je vais habilement prendre le contrepied de cette exigence absurde en mettant en avant ma totale incompétence dans les domaines des mathématiques, des technologies ou de l’ingénierie, et en m’inscrivant plutôt dans cette fière lignée où se sont illustrés déjà la chienne Laïka, la chatte Félicette, le chimpanzé Ham ou encore les araignées Arabella et Anita qui ont tous vécu sans défaillir l’aventure du voyage orbital. Il serait temps d’envoyer un écrivain là-haut, à la fois pour étudier son comportement particulier et pour lire enfin, à son retour, un récit philosophique, poétique et échevelé digne de ces conquêtes, ne trouvez-vous pas ?

 

comme mourante

alitée

la sexualité

 

Le fidèle lecteur est un traître en puissance.