mardi 16 février 2021

4605

Pourquoi appeler zone grise l’épais brouillard qui enveloppe désormais tout le pays et dans lequel les hommes et les femmes auront de plus en plus de mal à se retrouver, sinon peut-être en tâtonnant avec mille précautions autour d’eux, du bout des doigts… ?

 

Sur le portail du petit cimetière de Marsanne, cette affichette : Ici, le port du masque est obligatoire. Et pour une fois, j’admets que cette précaution est nécessaire, tant il est vrai qu’il serait abominablement cruel d’aggraver en leur rendant visite la détresse respiratoire des habitants de ces parcelles.

 

Quant à la poudre blanche, j’évite. En particulier la neige. La descente est trop rude.