samedi 23 janvier 2021

4581

 J’ai toujours eu un peu de mal à comprendre ces étudiants que leur thèse occupe quatre ou cinq années durant d’un travail acharné. J’en ai commencé une moi-même il y a trente secondes ; je la termine à l’instant. Il s’agit pourtant d’une somme que je crois exhaustive : L’Humour dans les œuvres parallèles de Jean-Marie-Gustave Le Clézio et Patrick Modiano


Que vivons-nous dans notre ombre ?


(J’ai reçu ce matin un carton de l’Association des Amis d’Eric Chevillard qui organise un pot pour fêter mon départ. C’est gentil. Je crois que vais y aller.)