mercredi 2 décembre 2020

4529

Suzie qui a gardé sa natte pendant la nuit, en retirant l’élastique ce matin, se découvre dans le miroir une longue chevelure étrangement ondulée. Elle s’observe avec un mélange de curiosité et d’amusement, et comme vaguement intimidée aussi par cette inconnue qui, certes, a une bonne tête et semble sympathique, mais qui peut-être aussi cache d’autres mystères et de sombres secrets, et qu’il va falloir apprendre à connaître : elle a la journée pour ça.

 

toutes les terres sont natales

pour l’homme qui travaille au soleil

et qui se couche sous les étoiles

c’est faire grande confiance au ciel

 

Mais que fait-elle, si belle, au bras de ce gnome ? On se dit que la princesse, quand elle a rencontré le crapaud, n’a pas assez appuyé son baiser.

 

[L’Arbre vengeur propose en souscription une cinquantaine d’exemplaires de Sine die signés de ma main et rehaussés surtout d’un dessin de celle, mieux déliée, de François Ayroles]