vendredi 30 octobre 2020

4496

Ça devient pénible d’être un contemporain.

 

Nous ne savons plus où tourner nos regards. On dirait qu’il n’y a plus une île sur cette terre, plus un désert… Ah, cependant… un désert… la littérature ?

 

Contrairement au précédent confinement, les forêts restent accessibles une heure par jour aux promeneurs. Il est toutefois interdit de se déplacer à plus d’un kilomètre de son domicile. Cette mesure est donc une bonne nouvelle pour les lutins exclusivement.