jeudi 29 octobre 2020

4495

Reconfinement. Autocensure sanitaire… Nous allons pouvoir dessiner des caricatures de Mahomet sans risque dans nos chambrettes.

 

Il faudrait toujours être au courant de ce que fait l’homme, de ce qui lui arrive, se passionner chaque jour pour tous les détails de son aventure, or c’est souvent bien ennuyeux, très répétitif, alors que, pendant ce temps-là des castors édifient un barrage sur la rivière en contrebas et qu’une hirondelle, ce matin, s’est cassé une aile en prenant son virage trop près du mur ; donc, bon, je n’ignore pas que l’homme a fait de grandes choses, mais pour prétendre demeurer l’objet constant de mon intérêt, il va falloir qu’il varie un peu ses effets. Sinon, pour ce qui me concerne, le couvre-feu va tomber sur tous ses spectacles.

 

Mais le lapin retrouverait-il son terrier s’il ne semait derrière lui ses crottes ?