jeudi 14 juin 2018

3680

Il suffit de simplement nommer la chose ou le fait avec la plus parfaite objectivité et donc aussi la plus grande précision pour en révéler la qualité de poncif ou de stéréotype. L’objet nous dupait, son évidence nous aveuglait ; sa description nous le donne mieux à voir. De là, d’ailleurs, une forme d’humour qui ne nécessite ni effets ni excès. Banal ou ridicule, le réel n’est souvent que cela ; les mots nous l’apprennent en toute innocence.


Jamais ne m’effleure non plus l’esprit l’idée de me passer un peigne dans les cheveux.


L’arbre change souvent de feuillage, mais il n’a pas de costume pour le théâtre.