samedi 14 mai 2022

5039

Pour soigner non addiction à la solitude, j’ai décidé de rejoindre un groupe de parole qui rassemble des personnes victimes de la même passion morbide. Enfin, quand je dis rassemble… nous nous succédons à heure fixe – afin d’éviter tout risque de rencontre avec nos compagnons d’infortune – dans une petite pièce capitonnée où nous nous livrons à notre soliloque avant de sortir par une porte dérobée.

 

Mon deuxième espoir ruine le premier.

 

En saurons-nous vraiment plus après l’autopsie ?