vendredi 15 avril 2022

5010

Les sacs en plastique qui dérivent en mer tuent par milliers tortues et poissons carnassiers qui les prennent pour des méduses. Cette confusion tragique ne nous indique-t-elle pas cependant la voie à suivre ? Cessons définitivement la production de ces sacs mortifères et utilisons désormais pour stocker nos courses des méduses élevées à cette fin dans des bassins dédiés. La leçon de la nature n’est jamais perdue.

 

Solitaire cherche colocataire pour se partager le monde.

 

Lorsque le mulon de sel s’écroula sur moi, je n’eus qu'un regret : ne pas savoir si je mourais englouti dans une vague ou enseveli sous une avalanche.