mercredi 6 avril 2022

5001

Comme si les causes d’affliction manquaient dans nos vies, voilà que vient d’ouvrir, à trois pâtés de maisons de chez moi, une Quéquetterie, franchise pâtissière qui se répand partout en France. Et je me découvre une pruderie que je ne soupçonnais pas, confinant à la pudibonderie, tant je me sens affligé quand je vois la file d’attente qui se forme devant cette boutique à l’heure du goûter (on se croirait devant une épicerie de Tirana, en 1970, quand nous allions acheter un œuf pour nourrir la famille, souvenez-vous), constituée très majoritairement de jeunes filles, lesquelles se photographient ensuite dans la rue avec leurs gâteaux phalliques entre les lèvres…

 

Est-ce vulgaire et débile seulement ? Ou humiliant pour elles, campées en gourmandes fellatrices de trottoir, ou humiliant pour l’homme émasculé, changé en friandise par la sorcière d’Hansel et Gretel, version Mona Chollet, je l’ignore, je n’y comprends rien, je suis juste consterné une fois de plus par l’état des choses.

 

Amis, rejoignez mon combat : Sus ! Sus ! Sus aux Quéquetteries !