jeudi 3 mars 2022

4967

Toutes ces choses qu’on laisse derrière soi sans jamais plus y revenir… Il nous avait semblé pourtant qu’elles compteraient désormais, qu’elles feraient partie de notre vie. Cette réflexion un peu amère sans doute m’est venue quand j’ai brutalement pris conscience que cela commençait à faire bien longtemps que je n’avais repoussé du pied un blaireau mort.

 

Or il suffirait que chaque individu ayant la chance de vivre dans un pays riche accepte d’utiliser désormais une fourchette à trois dents pour éradiquer complètement la famine sur cette Terre.

 

Seule ma belle âme sera sauvée. C’est pourquoi je suis à la recherche d’une entreprise de pompes funèbres qui proposerait des cercueils dotés de matelas à mémoire de forme.