mercredi 9 février 2022

4945

Mademoiselle serait devenu un terme discriminant, pour ne pas dire infamant, un vil rebut archaïque de plus du monde patriarcal. Or je me souviens avoir croisé Monique Wittig dans les bureaux des éditions de Minuit, au début des années 90. – Bonjour Madame, lui avais-je dit poliment. – Mademoiselle ! m’avait-elle répondu très sèchement. J’en étais resté transi. Les susceptibilités se déplacent, donc…

 

Le hêtre hache le tronc dans lequel il se tient debout.

 

Faire paraître un livre, c’est aller au-devant de l’humiliation publique. Et encore, publique, c’est quand tu as de la chance.