lundi 9 août 2021

4767

Il fallait s’y attendre. Apprenant que l’on avait retrouvé soixante-quinze feuillets de Proust, Céline aussitôt dégaine outre-tombe mille pages inédites.

 

SUZIE – Ah mais oui, moi, je mettrai du rouge à lèvres ! Sinon, comment je me déguise en vampire ?

 

Les canons tonnaient. On entendait le fracas des obus et les tirs nourris des mitrailleuses. Le colonel Malard rassembla ses hommes et leur parla gravement. Il lui fallait un brave qui se risquerait ce soir sous le feu de l’ennemi pour espionner ses positions avant la contre-offensive prévue au petit matin. Aucun volontaire ne se proposa pour cette mission. Et donc, ce n’est pas demain non plus que je vais me remettre au roman.