vendredi 23 juillet 2021

4756

L’homme qui serpente sur un chemin étroit jusqu’au sommet de la montagne a cependant le toupet de contester à l’ours la jouissance de ses vastes versants d’herbes folles et de forêts.

 

Seul dans les bois noirs, si tu crains le loup, marche sur une branche morte, ça le fera fuir.

 

Et pourquoi ne pas l’admettre ? Si nous connaissions les projets de la libellule, nous nous empresserions de lui couper l’herbe sous le pied.