lundi 28 juin 2021

4737

Cessons de finasser sur les questions de sexes, de genres ou de races, il n’y a que deux catégories d’humains : ceux qui retroussent leurs vêtements en les ôtant – pantalon, chemise, pull, veste, chaussettes et leurs sous-vêtements même – et ceux qui les retirent à l’endroit, y compris dans l’ardeur d’un déshabillage pré-coïtal, quand les amants s’effeuillent sauvagement depuis le seuil de l’appartement jusqu’à la table de la cuisine, j’appartiens à ce groupe des méticuleux et des prévoyants, n’oubliant pas que le petit matin nous trouve bien fatigués encore, guère enthousiastes à l’idée de mordre dans le jour nouveau, parfois déçus par la nuit passée, dégrisés tout au moins, et fort peu disposés alors à retourner une à une toutes nos pelures.

 

Les climato-sceptiques qui refusent d’admettre les conséquences catastrophiques de la fonte des glaces auront-ils le front de nier que mon whisky est de plus en plus dilué ?!

 

La couverture blanche des éditions de Minuit jaunit avec le temps… et c’est ainsi que je me retrouve finalement publié par Gallimard.