mercredi 24 mars 2021

4641

Sentant le vent tourner en faveur des luttes et revendications féministes et craignant en conséquence de se trouver dépossédés de leur pouvoir, les plus gros machos seraient massivement en train d’opérer leur transition. Le phénomène inquiète par son ampleur, je peux en témoigner : impossible d’obtenir un rendez-vous dans les cliniques spécialisées avant novembre 2022 !

 

Nous convenons avec Agathe qu’il n’y a pas deux mots comme brioche et pantoufle pour dire exactement ce qu’ils veulent dire. Mais également que l’un pourrait aussi bien signifier ce que signifie l’autre, et réciproquement.

 

Nous avions le remède à profusion. Le mal faisait cruellement défaut.

 

[Petit entretien publié dans la revue Junkpage à l’occasion du festival bordelais L’Escale du Livre où, si tout se passe bien, je lirai en compagnie de Christophe Brault des chroniques de Sine die, tandis que François Ayroles dessinera lui aussi en direct, dimanche prochain à 16 h (sur le site du festival)]