samedi 20 mars 2021

4637

Les autodafés des premiers âges préhistoriques demeurent à ce jour très mystérieux puisque nos ancêtres ne maîtrisaient pas encore le feu. Une chose est sûre pourtant, aucun de leurs livres ne nous est parvenu.

 

Honnête partage familial des tâches. Suzie joue un blues à la guitare tandis que je laisse pousser ma barbe en vidant la fiasque au goulot.

 

Et si la surproduction littéraire contemporaine n’avait d’autre cause que l’abandon inconsidéré de l’usage du buvard ?

 

 [Ceux qui ont préféré le Castex show du jeudi soir – franchement ! – peuvent cependant encore écouter Christophe Brault, grand déconfineur, dans la 16e étape de son Marathon autofictif, à la Maison de la poésie]