mardi 13 octobre 2020

4479

Peut-être le vieil écrivain frappé de sénilité a-t-il autant d’idées qu’auparavant, elles lui viennent ou il les conçoit toujours, mais il ne les fixe plus, ne les retient pas, elles le traversent. Il vit dans le songe permanent d’un livre magnifique qui sans cesse lui échappe. (Je m’empresse de noter cette réflexion à la place – ou dans le vide – de la belle idée qui m’a visité tout à l’heure et que je ne retrouve pas.)

 

Le corps fait un brusque écart et se jette dans la maladie comme sous les roues d’un camion, à se demander s’il ne le fait pas exprès.

 

Depuis qu’Agathe a vu Nadal remporter son treizième Roland-Garros, elle adopte ses tics et ses tocs au service avant d’attaquer un morceau au piano. Elle se gratte les fesses, rajuste son t-shirt sur ses épaules et se touche le nez. Force est de constater que Chopin et Scarlatti en sortent grandis.