samedi 26 septembre 2020

4462

Le changement de titre des Dix petits nègres est une décision stupide. Qu’est-ce que cette morale de la censure qui s’épanouit aujourd'hui ? Césaire et Senghor n’ont-ils pas réhabilité le mot nègre au moins dans cet espace littéraire, justement, où les mots ne sont que ce que nous en faisons ? On n'écrira jamais rien de bon avec une gomme.

 

MOI – Il y a quand même quelques fautes dans ton histoire…

SUZIE – Normal, mon personnage est nul en dictée.

 

Sans doute l’oiseau vole-t-il parce qu’il bat des ailes, mais prendrait-il tant de vitesse s’il n’était aiguillonné par toutes ces plumes fichées dans son croupion ?