vendredi 31 juillet 2020

4415

Franchement, je préfère un simple tabouret. Je m’y sens mieux. Je trouve ça plus confortable. Vraiment, ce n’est pas de la coquetterie, je prends le tabouret, je vous en prie, je vous en prie, prenez le pal.


Un jour prochain, j’en suis sûr, le monde redeviendra comme avant : je n’y serai pas.


Et pourtant, le bonhomme de neige est le seul à renaître de ses cendres.