dimanche 14 juin 2020

4376

Exposition des croûtes de nos peintres du dimanche. Chacun se tient en faction devant ses œuvres et je hoche à chaque fois la tête avec une expression admirative en passant devant celles-ci, ayant le sentiment que mieux vaut, tout compte fait, endurer la fâcheuse lubie de ces individus capables peut-être d’envahir l’Europe et de provoquer un génocide si des humiliations répétées les éloignaient de leurs pinceaux.


Agathe me joue au piano la Valse en la mineur puis me récite L’Albatros. Je la félicite.
MOI – À ton âge, moi, je n’aurais pas pu jouer du Chopin ni réciter du Baudelaire.
AGATHE – Normal, ils n’étaient pas nés.


Et donc, c’est bien ce que je pensais, tout le monde se force toujours un peu à manger des haricots.