mercredi 10 juin 2020

4372

À la hache, j’abats le cerisier, le pommier, le mirabellier, le tilleul, le cèdre, le prunus et le lilas du jardin : je vais planter du palmier à huile, c’est d’un meilleur rapport.


Le putois est fameux pour ses cris et pour son odeur. On doit exagérer pourtant, car ni les cris ne couvrent l’odeur, ni l’odeur ne couvre les cris.


Le visage des célébrités m’accable comme une information ressassée. C’est bon, c’est bon, on a compris. Ta gueule !