vendredi 3 avril 2020

4304

Souvenez-vous, c’était le bon temps… quand je dis le bon, je veux dire le vrai, le vrai temps : il passait...


Ce poisson d’avril m’a paru faiblard et, pour tout dire, d’assez mauvais goût. De surcroît, plusieurs journaux avaient eu la même idée : le Ministère de la santé chinois préconiserait une potion à base de bile d’ours et de corne de chèvre râpée pour soigner les patients infectés par ce virus venu de la chauve-souris et transmis par le pangolin. Ha ha. Très drôle. Pourtant, non. Pas drôle, puisque c’est vrai, nom de Dieu!


Et si la bave du crapaud atteignait la blanche colombe, elle ne mourrait plus de la pépie.