jeudi 12 mars 2020

4282

Or je suis bourrelé de remords, car Monotobio paraît en même temps que Le Pays des autres, de Leïla Slimani. Or, par les temps qui courent, il est évident que le livre d’une jeune femme franco-marocaine ne peut rivaliser avec celui d’un mâle blanc de 55 ans. Il va s’étioler dans son ombre. Il est promis à la plus catastrophique mévente. Tout cela parce que le mien, fruit pourri du système, profite éhontément de tous les espaces consacrés à la littérature et fait le vide autour de lui. Triste monde dont je suis le maître infâme et repentant.


Même à l’échelle d’une vie, on tombe de haut.


Cette mesure prophylactique efficace, semble-t-il, pour lutter contre la contagion du coronavirus l’eût été certainement tout autant et sans doute même davantage pour éviter la propagation des MST et je m’étonne par conséquent que l’on ne nous ait pas recommandé plus tôt de limiter nos contacts intimes à des coups de coudes.