lundi 2 mars 2020

4272

J’avais adressé une prière à Dieu et, bien sûr, comme toutes les prières des hommes, celle-ci était restée sans effet. Alors je levai le poing vers le ciel et usai de la menace. Dans la seconde, j’obtins satisfaction.


Nous nous sommes bien trompés. Ce qu’il fallait faire, au contraire, c’était extraire la mine du diamant.


Je possède une clé USB sur laquelle je sauvegarde mes écrits, hormis quelques-uns, mes rimiaux, mes madrigaux, mes fabliaux et mes chansons de geste que je stocke sur une clef USB.



[Dixième étape du ‘marathon autofictif’ de Christophe Brault, vendredi 6 mars à 20h à la Maison de la poésie.]