lundi 2 décembre 2019

4181

Depuis son empyrée, Dieu l’observait avec un bon sourire, il le regardait vivre, travailler sans relâche, aimer selon sa loi, croître et proliférer. Vraiment, sa créature lui donnait entière satisfaction et Dieu, regrettant de ne pas lui avoir confié le premier rôle, reprit à l’homme son âme immortelle et l’offrit donc au castor.


Tu vois plus loin ? Eh bien, coupe ta longue-vue en rondelles et tout le monde aura son lorgnon !


Pas plus que l’aubépine, la valériane, la passiflore ou la camomille ne favorisent mon sommeil. Je ne m’endors que sur mes lauriers.



[Si les chemins qui mènent à Rome restent praticables, je serai samedi 7 (avec Pierre Jourde) et dimanche 8 au festival Più libri Più liberi pour deux rencontres.]