lundi 12 août 2019

4075

Quand je pense que nous allons léguer une planète polluée, suffocante, à des transhumains incultes et communautaristes fanatiques, j’ai un peu honte, mais je ne sais pas de quoi.


Admirons le self-control du pot de moutarde, toujours sur le point d’exploser mais qui stoïquement se contient.


– La vie continue, dit une mouche à une autre mouche qui voletait avec elle au-dessus des cendres de l’Apocalypse. Elles convinrent cependant que l’homme allait leur manquer.
– Son nez était un reposoir bien commode et qui se rencontrait partout.