lundi 17 juin 2019

4031

Rien ne sonne plus joyeusement dans l’aube naissante que le clair galop des galoches des petits crieurs de journaux qui s’égaillent à travers la ville pour vendre le Bulletin de l’Association des Amis d’Eric Chevillard.


J’espère que les demoiselles savent désormais qu’il y a une bite dans le bouquet.


Passée la surprise d’avoir pondu un œuf, la question s’est posée de savoir si j’allais le couver ou le manger. Bref, je suis vite retombé – et c’était rassurant, d’une certaine façon – dans des problématiques triviales et quotidiennes.



[Samedi prochain, à 20h, à la Maison de la poésie, troisième étape du ‘’Marathon autofictif’’ de Christophe Brault. Réservation recommandée]