dimanche 17 février 2019

3911

C’est une situation toujours très embarrassante. Vous êtes là devant ce type, vous savez que vous ne connaissez que lui, mais impossible de mettre un nom sur ce visage.


Impossible aussi d’évoquer dans quelles circonstances déjà vous vous êtes rencontrés, à quelle occasion. Mes petits sourires, mes hochements de tête n’allaient pas faire illusion très longtemps.


Aussi ai-je préféré tourner le dos à ce miroir.