vendredi 8 février 2019

3902

Malheureux avec, malheureux sans, tel est l’homme armé pour la vie qui avance sur son chemin de gloire en fredonnant cette chanson, malheureux avec, malheureux sans, ou serait-ce un gémissement ?


Tu peux dire ce que tu veux à la betterave, elle peut tout entendre. C’est cela qui est formidable avec elle. Hélas, il faut bien reconnaître par ailleurs qu’elle ne peut pas grand-chose pour toi.


Était-ce une buse, un milan, un faucon, un busard ou un épervier qui tomba du ciel pour saisir entre ses serres et déchiqueter de son bec… était-ce un mulot, une souris, un campagnol, une crocidure ou une musaraigne ? Ils l’ignorèrent tout comme nous et cependant les faits sont là.